Appel aux dons samedi 24 février 2024



https://www.lesclesdumoyenorient.com/3690



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 3000 articles publiés depuis juin 2010

samedi 24 février 2024
inscription nl


Accueil / Actualités / Analyses de l’actualité

Synthèse de la guerre entre le Hamas et l’Etat d’Israël - Période du 1er au 24 janvier 2024 (2/2)

Par Emile Bouvier
Publié le 26/01/2024 • modifié le 26/01/2024 • Durée de lecture : 6 minutes

lire la partie 1

III. Une mobilisation diplomatique toujours aussi forte

La mobilisation diplomatique des acteurs du conflit s’articule, pour l’essentiel, autour de trois grands sujets : premièrement, l’acheminement de l’aide humanitaire à destination de la population civile dans l’enclave de la bande de Gaza ; deuxièmement, la conclusion d’un nouveau cessez-le-feu (et, avec lui, une nouvelle série de libération d’otages) ; troisièmement, le sort réservé à Gaza une fois la guerre terminée.

En matière d’acheminement d’aide humanitaire, le Qatar et l’Egypte, médiateurs du conflit, continuent à s’illustrer en la matière. Par exemple, le 17 janvier, les autorités israéliennes ont accepté l’entrée dans la bande de Gaza d’un convoi d’aide médicale (médicaments et fournitures essentiellement) grâce à une négociation réussie de Doha et Paris [1] ; l’Egypte s’est ensuite chargée de l’aspect logistique, accueillant le matériel à El-Arish avant de l’acheminer dans l’enclave palestinienne par le poste-frontière de Rafah [2], seul point de passage transfrontalier, avec celui, épisodiquement, de Kerem Shalom [3], par lequel l’armée israélienne autorise le passage, sous son contrôle, de convois humanitaires.

Deuxièmement, l’espoir d’atteindre un nouveau cessez-le-feu reste toujours à l’ordre du jour malgré les revers essuyés régulièrement par l’un ou l’autre des protagonistes. Brett McGurk, conseiller de Joe Biden pour le Moyen-Orient, s’est ainsi rendu en tournée dans la région afin de discuter d’une nouvelle pause dans les combats [4]. Les négociations tendent en effet à stagner en raison de la faible absence de compromis de la part de chaque belligérant, quand il ne s’agit pas de tensions avec les médiateurs eux-mêmes. Ainsi, le 25 janvier, le Qatar a fait savoir sa « consternation » à la suite de la fuite d’un enregistrement de Benjamin Netanyahu dans lequel ce dernier critique le rôle joué par le pays du Golfe dans les négociations, le jugeant « problématique » [5]. Le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, Majed Al-Ansari, aurait réagi en affirmant que « ces remarques, si elles sont validées, sont irresponsables et nuisent aux efforts déployés pour sauver des vies innocentes, mais elles ne sont pas surprenantes », soulignant que « le Premier ministre israélien ne fait qu’entraver et saper le processus de médiation pour des raisons qui semblent servir sa carrière politique au lieu de donner la priorité au sauvetage de vies innocentes, y compris d’otages israéliens » [6]. Cette remarque s’inscrit, de fait, dans le cadre d’une gronde croissante en Israël, où la population reproche de plus en plus aux autorités leur incapacité à sauver les quelque 130 otages encore retenus par le Hamas dans la bande de Gaza. Les négociations visant à sécuriser un cessez-le-feu et la libération de nouveaux otages seraient actuellement articulées autour d’une proposition israélienne consistant à cesser les hostilités durant deux mois et à libérer des prisonniers palestiniens, moyennant le retour de l’intégralité des otages et du corps de ceux ayant péri depuis leur enlèvement [7]. Le Hamas étudierait actuellement cette offre.

Enfin, le sort réservé à Gaza à la fin de la guerre est également un sujet omniprésent dans les chancelleries. En effet, la totalité des pays impliqués dans le dossier israélo-palestinien militent désormais pour une solution à deux Etats - à l’exception de l’Iran, qui prône une solution à un Etat [8] et la disparition d’Israël au profit de la Palestine. Même les alliés traditionnels d’Israël, tels l’Argentine [9], vont désormais dans ce sens. La primature israélienne refuse toutefois toujours fermement d’envisager la création d’un Etat palestinien, réitérant encore le 21 janvier qu’« une fois le Hamas détruit, Israël doit conserver le contrôle de la sécurité à Gaza pour s’assurer que l’enclave ne constituera plus une menace pour Israël, une exigence qui s’oppose à toute souveraineté palestinienne » [10]. La vision des autorités israéliennes exclut en effet une solution à deux Etats. Selon le « plan pour demain » livré par le ministre israélien de la Défense à Benjamin Netanyahou le 5 janvier [11], l’administration de la bande de Gaza sera confiée à des « acteurs palestiniens » (sans plus de détails et en ne mentionnant à aucun moment l’Autorité palestinienne), tandis qu’Israël se garderait le droit de mener des activités militaires dans l’enclave, y compris après la guerre, dans un format relativement similaire à celui actuellement en place en Cisjordanie.

Les autorités israéliennes continuent malgré tout d’explorer toutes les options possibles, y compris celle - particulièrement prisée des alliés d’extrême-droite du Premier ministre israélien [12] - d’une relocalisation des Gazaouis ailleurs qu’à Gaza. Ainsi, plusieurs médias israéliens auraient eu vent de négociations confidentielles tenues actuellement entre Tel-Aviv et divers autres pays visant à faire accepter à ces derniers des Gazaouis sur leur territoire. Le Congo, en l’occurrence, figurerait parmi ces pays et aurait exprimé un accord de principe [13], mais ces affirmations ont toutefois été formellement démenties par les autorités congolaises [14].

Les efforts diplomatiques visant à atteindre un cessez-le-feu ne faiblissent d’autant moins que le conflit dans la bande de Gaza continue d’attiser d’autres foyers de conflit à travers le Moyen-Orient.

IV. Une guerre régionale

La guerre entre Israël et le Hamas continue d’enflammer d’autres fronts dans la région. L’Iran a par exemple tiré plusieurs missiles le 15 janvier sur un immeuble qu’il a désigné comme étant le quartier-général du Mossad, le principal service de renseignement israélien, à Erbil, au Kurdistan d’Irak, provoquant la mort de quatre civils [15]. Fait rare, Bagdad a rappelé son ambassadeur en Iran en signe de protestation [16].

En Irak et en Syrie, les milices chiites soutenues par l’Iran continuent de mener régulièrement des frappes contre les bases américaines qui y sont positionnées [17]. Le 21 janvier par exemple, cinq soldats américains ont été blessés lors d’une attaque à la roquette contre la base d’Ain al-Assad [18]. Si les Etats-Unis s’étaient gardées au début du conflit de répondre, la doctrine à cet égard a désormais changé : le 23 janvier par exemple, les forces américaines ont conduit plusieurs frappes contre des positions tenues par les milices chiites en Irak [19]. Cette riposte militaire systématique sur le sol irakien est fermement condamnée par Bagdad, qui souligne « l’irresponsabilité » [20] de telles actions militaires.

Ailleurs, au Yémen, les Houthis - eux-aussi soutenus par l’Iran - poursuivent leurs attaques contre les navires naviguant en mer Rouge, malgré les frappes que les États-Unis et le Royaume-Uni continuent de conduire, comme l’exposait la semaine dernière Les clés du Moyen-Orient. Ainsi, le 24 janvier, deux navires ont été la cible de trois missiles tirés par les Houthis [21], deux jours après une nouvelle série de frappes américano-britanniques [22]. Les rebelles yéménites ont toutefois fait savoir à la Russie et à la Chine, grands rivaux de Washington, que leurs navires ne seraient pas inquiétés en mer Rouge ou dans le golfe d’Aden et qu’ils pouvaient donc continuer leurs activités commerciales dans la région sans risquer d’être pris pour cible [23].

Israël et le Hezbollah continuent d’échanger des tirs quasi-quotidiennement le long de la frontière israélo-libanaise ; les affrontements et frappes de part et d’autre de la frontière se sont substantiellement intensifiés depuis qu’une frappe israélienne a tué un haut-cadre du Hamas dans un quartier méridional de Beyrouth le 2 janvier [24]. Ainsi, le 23 du même mois, le mouvement paramilitaire chiite a conduit un tir de barrage contre la base militaire israélienne de Meron, causant des dégâts mineurs aux infrastructures [25], dans une attaque dont l’ampleur avait été jusqu’ici inédite pour le Hezbollah depuis le 7 octobre. En tout, depuis l’attaque du Hamas contre Israël, au moins 140 combattants du Hezbollah et 25 civils libanais auraient perdu la vie, ainsi que 9 soldats et un civil israéliens [26].

Conclusion

La guerre entre le Hamas et Israël ne faiblit pas, malgré le temps passant et le nombre de morts augmentant toujours un peu plus. Malgré de réguliers communiqués louant les succès remportés par l’armée israélienne dans la bande de Gaza, l’Etat hébreu fait face à un relatif échec, pour le moment, de son opération terrestre. En effet, ses forces ne sont toujours pas parvenues à capturer ou tuer des dirigeants du Hamas comme Yahya Sinwar, le plus haut responsable du groupe à Gaza ; elles ne sont toujours pas parvenues, non plus, à localiser et sauver les 130 otages encore détenus dans l’enclave palestinienne. Le Hamas, fortement affaibli, maintient pourtant une capacité opérationnelle assez élevée pour continuer à infliger de lourdes pertes humaines et matérielles à Tsahal. Enfin, le nombre de civils tués à Gaza vaut à Israël un isolement diplomatique croissant et des pressions intérieures comme internationales, y compris auprès d’alliés pourtant quasi-infaillibles comme les Etats-Unis. Quelle qu’en soit l’issue, ce conflit devrait encore se poursuivre durant plusieurs mois et influencer profondément le Moyen-Orient pour les années à venir.

A lire sur Les clés du Moyen-Orient :
 Le Qatar et l’Egypte, discrets mais incontournables médiateurs de la crise israélo-palestinienne
 Synthèse de la guerre entre le Hamas et l’Etat d’Israël – Période du 7 au 19 octobre 2023
 Hamas : de quoi le « Mouvement de résistance islamique » est-il le nom ?
 Alors que tous les regards sont tournés vers Gaza, que devient la Cisjordanie (1/2) ?
 En Israël, à la suite des attaques du 7 octobre, les forces politiques se recomposent
 Frappes américano-britanniques au Yémen : et maintenant ?

Sitographie :
 News Wrap : Israeli ground forces near ‘full’ control of northern Gaza, PBS, 23/12/2023
https://www.pbs.org/newshour/show/news-wrap-israeli-ground-forces-near-full-control-of-northern-gaza
 Israeli Military Signals New Phase in Gaza Offensive, VOA, 01/01/2024
https://www.voanews.com/a/israeli-military-signals-new-phase-in-gaza-offensive-/7420661.html
 Israel has launched over 12,000 airstrikes in Gaza since Oct. 7 : army, Anadolu Ajansi, 02/11/2023
https://www.aa.com.tr/en/middle-east/israel-has-launched-over-12-000-airstrikes-in-gaza-since-oct-7-army/3041404
 On Gaza civilian evacuation road, IDF uncovers largest Hamas rocket factory to date, The Times of Israel, 08/01/2024
https://www.timesofisrael.com/on-gaza-civilian-evacuation-road-idf-uncovers-largest-hamas-rocket-factory-to-date/
 Hamas Rocket Barrage Stirs Debate in Israel Over Direction of War, The New York Times, 16/01/2024
https://www.nytimes.com/2024/01/16/world/middleeast/hamas-rocket-barrage-israel-war.html
 24 soldiers killed on deadliest day for Israeli forces in Gaza combat, CNN World, 23/01/2024
https://edition.cnn.com/2024/01/23/middleeast/gaza-israeli-soldiers-deaths-intl-hnk/
 Gaza : Israel loses 24 soldiers, its highest one-day death toll, Reuters, 23/01/2024
https://www.reuters.com/world/middle-east/israeli-military-says-21-soldiers-killed-gaza-fighting-2024-01-23/
 Israel Says Hamas’ ’Military Framework’ Dismantled in Northern Gaza, VOA, 06/01/2024
https://www.voanews.com/a/hezbollah-launches-rocket-strike-on-israel-/7429077.html
 Israel’s Netanyahu says 3rd phase of Gaza war to last 6 months, Anadou Ajansi, 23/01/2024
https://www.aa.com.tr/en/middle-east/israel-s-netanyahu-says-3rd-phase-of-gaza-war-to-last-6-months/3116635
 Israël-Hamas : ce qu’il faut retenir au 109e jour du conflit, Europe 1, 23/01/2024
https://www.europe1.fr/international/en-direct-israel-hamas-le-tsahal-perd-24-soldats-en-une-journee-le-plus-lourd-bilan-depuis-son-entree-a-gaza-4226700
 Israeli forces place Khan Younis hospitals under seige, France24, 22/01/2024
https://www.france24.com/en/video/20240122-israeli-forces-place-khan-younis-hospitals-under-seige
 War in Gaza : Bombs rain down on Khan Yunis where hospitals are under siege, Le Monde, 24/01/2024
https://www.lemonde.fr/en/international/article/2024/01/24/war-in-gaza-bombs-rain-down-on-khan-yunis-where-hospitals-are-under-siege_6461731_4.html
 La longue ombre de la famine à Gaza, CARE, 23/01/2024
https://www.care.org/fr/news-and-stories/news/the-long-shadow-of-starvation-in-gaza/
 Hostilities in the Gaza Strip and Israel | Flash Update #100, OCHA, 23/01/2024
https://www.ochaopt.org/content/hostilities-gaza-strip-and-israel-flash-update-100
 Only 16 of Gaza’s 36 hospitals remain operational, UN chief says, TASS, 24/01/2024
https://tass.com/world/1736449
 Epidémie d’hépatite A au nord de la bande de Gaza, MesVaccins.net, 04/12/2023
https://www.mesvaccins.net/web/news/21461-epidemie-d-039-hepatite-a-au-nord-de-la-bande-de-gaza
 It’s not just bullets and bombs. I have never seen health organisations as worried as they are about disease in Gaza, The Guardian, 29/12/2023
https://www.theguardian.com/commentisfree/2023/dec/29/health-organisations-disease-gaza-population-outbreaks-conflict
 Le taux de mortalité quotidien à Gaza est plus élevé que dans tout autre conflit majeur du 21e siècle, Oxfam France, 11/01/2024
https://www.oxfamfrance.org/communiques-de-presse/le-taux-de-mortalite-quotidien-a-gaza-est-plus-eleve-que-dans-tout-autre-conflit-majeur-du-21e-siecle/
 Gaza crisis : aid agencies warn of ‘tragic, avoidable surge’ in child deaths, United Nations, 21/11/2023
https://news.un.org/en/story/2023/11/1143822
 500 days of war for Ukraine’s children, UNICEF, 10/07/2023
https://www.unicef.org/eca/documents/500-days-war-ukraines-children
 Hamas Health Ministry Reports Gaza Death Toll Crosses 25,000, Haaretz, 21/01/2024
https://www.haaretz.com/israel-news/2024-01-21/ty-article/hamas-health-ministry-reports-gaza-death-toll-crosses-25-000/0000018d-2c75-db77-ad9f-ff775a870000
 1 in 25 people in Gaza are now injured or killed, ReliefWeb, 24/01/2024
https://reliefweb.int/report/occupied-palestinian-territory/1-25-people-gaza-are-now-injured-or-killed
 Près de 25 000 de morts à Gaza : pourquoi les chiffres de victimes de l’offensive israélienne sont sous-estimés, Libération, 18/01/2024
https://www.liberation.fr/international/moyen-orient/pres-de-25-000-morts-a-gaza-pourquoi-ce-chiffre-de-victimes-de-loffensive-israelienne-est-sous-estime-20240118_3J2TJN5QDVHHXIJO7N3BSIZ4OQ/
 Israel ramps up attacks on Khan Younis as aid for Gaza arrives in Egypt, Al Jazeera, 17/01/2024
https://www.aljazeera.com/news/2024/1/17/israel-ramps-up-attacks-on-khan-younis-as-aid-for-gaza-arrives-in-egypt
 Medicine for hostages, Gazans enters Strip after inspection in Israel, the Times of Israel, 17/01/2024
https://www.timesofisrael.com/medical-aid-for-hostages-gazans-to-be-inspected-in-israel-after-pm-sparks-firestorm/
 Aid enters Gaza through Israel’s Kerem Shalom crossing for first time in war, Reuters, 17/12/2023
https://www.reuters.com/world/middle-east/aid-enters-gaza-through-israels-kerem-shalom-crossing-first-time-war-2023-12-17/
 Gaza : un émissaire de Biden au Moyen-Orient pour discuter des otages, L’Express, 23/01/2024
https://www.lexpress.fr/monde/proche-moyen-orient/israel-hamas-21-soldats-de-tsahal-ont-ete-tues-lundi-a-gaza-VVEB6S44Q5GYTE53OZVN3RAU6E/
 Qatar ‘appalled’ at alleged Netanyahu criticism of mediation in Gaza war, Al Jazeera, 25/01/2024
https://www.aljazeera.com/news/2024/1/25/qatar-appalled-at-alleged-netanyahu-criticism-of-mediation-in-gaza-war
 Qatar says Netanyahu’s remarks ‘destructive’ to hostage deal efforts, Anadolu Ajansi, 25/01/2024
https://www.aa.com.tr/en/middle-east/qatar-says-netanyahu-s-remarks-destructive-to-hostage-deal-efforts/3118023
 Scoop : Israel proposes 2-month fighting pause in Gaza for release of all hostages, AXIOS, 22/01/2024
https://www.axios.com/2024/01/22/israel-hamas-gaza-ceasefire-hostages
 Iran opposes two-state solution for Palestine, calls for ‘democratic’ solution, MEMO, 12/11/2023
https://www.middleeastmonitor.com/20231112-iran-opposes-two-state-solution-for-palestine-calls-for-democratic-solution/
 Amid Continuing Rights Violations in Gaza, Security Council Must Do More to Enforce International Law, Its Own Resolutions, Speakers Stress as Open Debate Concludes, United Nations, 24/01/2024
https://press.un.org/en/2024/sc15570.doc.htm
 Israel-Gaza : Netanyahu defies Biden over Palestinian state, BBC News, 21/01/2024
https://www.bbc.com/news/world-middle-east-68045247
 What is Israel’s latest ‘day after’ plan for Gaza ?, 05/01/2024
https://www.aljazeera.com/news/2024/1/5/what-is-israels-latest-day-after-plan-for-gaza
 Israel’s far-right wants to move Palestinians out of Gaza. Its ideas are gaining attention, CNN, 17/01/2024
https://edition.cnn.com/2024/01/17/middleeast/israel-far-right-gaza-settler-movement-cmd-intl/index.html
 Israel in talks with Congo and other countries on Gaza ‘voluntary migration’ plan, The Times of Israel, 03/01/2024
https://www.timesofisrael.com/israel-in-talks-with-congo-and-other-countries-on-gaza-voluntary-migration-plan/
 DR Congo denies talks with Israel to welcome Palestinian migrants, Anadolu Ajansi, 05/01/2024
https://www.aa.com.tr/en/africa/dr-congo-denies-talks-with-israel-to-welcome-palestinian-migrants/3101508
 Iraq : Iranian Attack Kills Civilians in Erbil, Human Rights Watch, 22/01/2024
https://www.hrw.org/news/2024/01/22/iraq-iranian-attack-kills-civilians-erbil
 Iraq, Pakistan Recall Iran Envoys As Arabs Set To Meet Over IRGC Strikes, IranIntl, 17/01/2024
https://www.iranintl.com/en/202401176056
 US troops in Iraq suffer minor injuries in attack by pro-Iran militia on air base, The Times of Israel, 21/01/2024
https://www.timesofisrael.com/us-troops-in-iraq-suffer-minor-injuries-in-attack-by-pro-iran-militia-on-air-base/
 U.S. Strikes 3 Sites in Iraq Linked to Militias Blamed for Base Attack, The New York Times, 23/01/2024
https://www.nytimes.com/2024/01/23/world/middleeast/us-strikes-sites-iraq.html
 Iraq condemns ’irresponsible’ US air strikes on Iran-backed groups, BBC News, 24/01/2024
https://www.bbc.com/news/world-us-canada-68077560
 Nouvelle attaque des rebelles houthis contre des navires au large du Yémen, L’Orient le Jour, 24/01/2024
https://www.lorientlejour.com/article/1365614/des-missiles-houthis-a-lorigine-des-explosions-mercredi-dans-la-mer-rouge-maison-blanche.html
 US and UK launch new round of strikes against Houthi sites in Yemen, France24, 23/01/2024
https://www.france24.com/en/middle-east/20240123-us-and-uk-launch-new-round-of-strikes-against-houthi-sites-in-yemen
 Houthis Won’t Target Chinese, Russian Ships in Red Sea, VOA, 19/01/2024
https://www.voanews.com/a/houthis-won-t-target-chinese-russian-ships-in-red-sea/7446893.html
 Hamas deputy head killed in Israeli strike on Beirut suburb, security officials say, Le Monde, 02/01/2024
https://www.lemonde.fr/en/international/article/2024/01/02/hamas-deputy-head-killed-in-israeli-strike-on-beirut-suburb-say-security-officials_6396977_4.html
 Hezbollah fires 12 rockets at Meron air-traffic control base, JNS, 23/01/2024
https://www.jns.org/hezbollah-fires-12-rockets-at-meron-air-traffic-control-base/
 Two Hezbollah fighters killed by Israeli drone in Lebanon, Reuters, 21/01/2024
https://www.reuters.com/world/middle-east/two-hezbollah-fighters-killed-hit-by-israeli-drone-southern-lebanon-security-2024-01-21/

Publié le 26/01/2024


Emile Bouvier est chercheur indépendant spécialisé sur le Moyen-Orient et plus spécifiquement sur la Turquie et le monde kurde. Diplômé en Histoire et en Géopolitique de l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, il a connu de nombreuses expériences sécuritaires et diplomatiques au sein de divers ministères français, tant en France qu’au Moyen-Orient. Sa passion pour la région l’amène à y voyager régulièrement et à en apprendre certaines langues, notamment le turc.


 


Diplomatie

Israël

Zones de guerre