Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2400 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Iran

Iran

  • Reportage photo : le Golestan et le Khorassan : la force des armes et l’éclat du chiisme - 18/09/18

    La visite des provinces du Golestan et du Khorassan, destinations peu prisées par les touristes (exceptés les religieux), permet pourtant de mieux comprendre l’histoire de l’Empire perse dans son ensemble et de contempler une magnifique nature. Le Golestan particulièrement est doté de paysages magnifiques, notamment à la frontière Nord.

    Territoires-frontières au Nord-Est du pays actuel, le Golestan et le Khorassan dessinent un angle droit parfait pour séparer l’Iran du Turkménistan et de l’Afghanistan. Il convient de noter que les trois unités administratives qui constituent aujourd’hui le Khorassan ne correspondent absolument pas au Grand Khorassan historique qui englobait l’Afghanistan, le Turkménistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. On retrouve de nouveau la même problématique qu’au Kurdistan et qu’en Azerbaïdjan iraniens, soit le contrôle par l’Etat des ambitions des grandes provinces historiques par le découpage administratif. Loin d’être une périphérie de l’Iran, ces territoires ont longtemps fourni à la Perse une partie de ces hommes les plus illustres, à l’image de l’empereur Nader Shah (1688-1747), du médecin médiéval Avicenne (980-1037) ou encore du poète Omar Khayyam (1048-1131).

  • Reportage photo : l’Azerbaïdjan iranien : province historique de l’Empire perse entre révolte et loyauté - 10/09/18

    La province de l’Azerbaïdjan iranien est indéniablement un des territoires iraniens dont la population détient les traditions les plus marquées et différenciées du reste du pays. Peuplée de la première minorité d’Iran : les turcs azéris, qui représentent environ un quart de la population totale de l’Iran, l’Azerbaïdjan iranien a longtemps revendiqué une autonomie culturelle et même politique de la part de l’Etat central. Englobant tout le Nord-Est de l’Iran, cette province partage ainsi une frontière commune avec la Turquie à l’Est et avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie chrétienne au Nord. Cette situation spatiale trahit les enjeux géopolitiques modernes des empires adjacents comme la Russie ou feu l’Empire ottoman qui ont tenté de déstabiliser l’Iran en investissant l’Azerbaïdjan iranien. Les deux caractéristiques, sociale et géographique, de cette province expliquent en large partie les relations centre-périphérie troublées qu’elle a pu entretenir avec la capitale iranienne durant la période contemporaine (1905-2018) (1).

  • Reportage photo : la province de Kerman en Iran : désert et châteaux de sable - 05/09/18

    Située au Sud-Est de l’Iran, l’imposante province de Kerman est la plus vaste des 31 que compte le pays. Pourtant, elle n’est que très peu peuplée et la plus grande ville et chef lieu de la région, Kerman, ne compte que 400 000 habitants ce qui représente un sixième de la population totale de la province. Cette faible densité de population s’explique tant par le rôle économique historiquement joué par le Sud-Est de l’Iran que par les conditions climatiques extrêmes qui y règnent.

  • Sohrawardî, 1155 -1191 (1/2) - 31/08/18

    Parmi les représentants de la philosophie qu’on appelle usuellement « arabe », c’est-à-dire écrite en langue arabe, l’Occident a principalement retenu ceux qui permettaient d’éclairer le Moyen Âge latin, c’est-à-dire les grandes figures du kalâm – la scolastique islamique : Al Kindi, Al Fârâbî, Avicenne et Averroès. La période des IXe-XIIe siècles, où s’opère la transmission des savoirs arabes à l’Occident latin, concentre ainsi le plus souvent tous les regards, quitte à délaisser les périodes postérieures (1). C’est le grand mérite d’Henry Corbin d’avoir montré qu’à l’inverse, un mouvement de renouvellement décisif de la philosophie arabe et islamique prend son essor à partir de la deuxième moitié du XIIe siècle, en particulier en Iran. L’une des voies majeures de ce renouveau est à chercher dans l’œuvre retentissante de Shihâbbodîn Yahyâ Sohrawardî (1155-1191).

  • Reportage photo : le Kurdistan iranien, une région magnifique à l’identité culturelle et politique marquée - 29/08/18

    Situé à l’extrême Ouest de l’Iran, le Kurdistan iranien est une province historique de la Perse qui se distingue par sa forte identité culturelle et politique. Le peuple kurde qui l’habite constitue la plus nombreuse minorité d’Iran après les Turcs azéris et compte 10 millions d’habitants, ce qui représente 13% de la population totale du pays. En raison de sa forme rectangulaire toute en latitude, le fief des Kurdes longe la frontière Ouest iranienne respectivement avec l’Irak au Sud et avec la Turquie au Nord. Cette configuration géographique particulière trahit une situation géopolitique complexe du peuple kurde puisque le Kurdistan iranien accole en fait au Kurdistan turc et iraquien. Ce territoire kurde culturellement cohérent, de nature transnationale, est ainsi réparti sur quatre Etats si on y ajoute aux trois cités la Syrie.

  • Reportage photo : le lac d’Orumieh, un saisissant désert de sel rouge sur fond de catastrophe écologique - 20/08/18

    Le majestueux lac d’Orumieh, niché au cœur de l’Azerbaïdjan iranien offre aujourd’hui, aux yeux des rares voyageurs, un spectacle unique. Des cristaux de sel, dont la couleur rouge indique la présence de bactéries, s’étendent à perte de vue et remplacent peu à peu l’eau du lac. Le pont qui relie les deux rives, entre l’Azerbaïdjan oriental et occidental, commencé en 1974 et achevé en novembre 2008, est d’ores et déjà peu adapté au volume d’eau réel que contient le lac. En conséquence, quelques touristes iraniens s’aventurent sur les rives désertées par l’eau des deux cotés du pont, pour se baigner dans le lac d’Omumieh, dont la teneur extrême en sel permet de flotter.

  • Henry Corbin, 1903-1978 (1/2) - 10/08/18

    Germaniste, iranologue, arabisant, érudit, intellectuel, voyageur et mondain, tout cela Henry Corbin l’a été. Il fut néanmoins avant tout philosophe. En effet, si l’homme semble avoir suivi de multiples lignes de parcours, l’œuvre quant à elle est toute une : de l’herméneutique luthérienne à la traduction de Heidegger jusqu’à la « résurrection » des penseurs de l’ancienne Perse, la philosophie d’Henry Corbin fait œuvre d’une même quête, celle du sens et de son interprétation spirituelle et existentielle (ta’wil). La postérité d’Henry Corbin n’est cependant pas qu’une gloire de bibliothèques : si le philosophe spécialiste des traditions religieuses islamiques est toujours aujourd’hui étudié et révéré, il a également été crédité d’avoir rendu à l’Iran son passé et, diront certains, son âme.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice