Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Etats-Unis

Etats-Unis

  • Entretien avec Thierry Coville : « Ni les Etats-Unis ni l’Iran n’ont intérêt à débuter une guerre » - 21/05/19

    « Si l’Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l’Iran. Ne menacez plus jamais les Etats-Unis », peut-on lire dans un tweet du président américain Donald Trump, daté du dimanche 19 mai 2019. Depuis plusieurs semaines en effet, les tensions sont de plus en plus vives entre les deux pays. Les Etats-Unis, qui se sont retirés de l’accord sur le nucléaire le 8 mai 2018, durcissent leurs sanctions économiques contre l’Iran et de nouveaux moyens militaires américains (porte-avion Abraham Lincoln et bombardiers B-52) s’apprêtent à gagner les eaux du Golfe persique. Selon le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, l’objectif serait de « répondre de manière implacable à toute attaque contre les intérêts des Etats-Unis ou de [ses] alliés ». L’escalade est si importante que l’option d’un conflit armé ne serait plus écartée. Selon les informations du New York Times, un plan prévoyant l’envoi de 120 000 soldats américains au Moyen-Orient aurait été envisagé si l’Iran attaquait des forces américaines dans la région, ou reprenait son programme nucléaire. Quatre ans après la signature historique de l’accord sur le nucléaire iranien, une guerre opposant les Etats-Unis et l’Iran est-elle probable ? La réponse de Thierry Coville, chercheur à l’IRIS.

  • Conflit israélo-palestinien : le revirement américain sur le plateau du Golan. Quelles conséquences ? - 01/04/19

    Le 25 mars, le Président Trump a signé un décret en présence du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou pour reconnaître la souveraineté de l’Etat d’Israël sur le plateau du Golan (1). Condamnée par la communauté internationale, et notamment par les pays du Moyen-Orient, cette décision réaffirme un peu plus le soutien accordé par la Maison Blanche à Benyamin Netanyahou, deux semaines avant les élections israéliennes.

  • Entretien avec Karim Pakzad - « En Afghanistan, les talibans sont les grands bénéficiaires du projet d’accord de paix » - 01/03/19

    Alors que les Etats-Unis ont annoncé le 21 décembre 2018 vouloir retirer la moitié de leurs troupes en Afghanistan, les tractations en vue d’un processus de paix se poursuivent entre les Américains et les talibans, tout en ignorant le gouvernement afghan. Entretien avec Karim Pakzad, chercheur à l’IRIS et spécialiste de l’Afghanistan, du Pakistan d’Irak, d’Iran et de la question Kurde.

  • Israël, le regard tourné vers le nord. La crainte de l’influence iranienne en Syrie et au Liban - 14/01/19

    Le 20 décembre 2018, les Etats-Unis, présents en Syrie dans le cadre d’une coalition internationale depuis 2014, confirment officiellement le départ définitif des troupes américaines. Les Américains étaient engagés dans la lutte contre l’Organisation État islamique aux côtés des Forces Démocratiques Syriennes (FDS). Créées en octobre 2015 et composées de 25 000 Kurdes et de 5 000 Arabes, les FDS sont dominées par la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG) (1). Même si l’annonce du président Trump n’a pas suscité une réelle surprise - les Etats-Unis esquissaient cette mesure depuis des mois - la confirmation du retrait américain apparaît comme un coup dur pour Israël (2).

  • Le point de vue de Georges Corm sur la situation au Moyen-Orient - 21/11/18

    Georges Corm, économiste libanais, est un des éminents spécialistes du Moyen-Orient et de la Méditerranée. Outre son statut de consultant économique et financier international, il est professeur depuis 2001 à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, dans le cursus des sciences politiques.
    Ses ouvrages les plus célèbres sont L’Europe et l’Orient (La Découverte) ; Orient-Occident, la fracture imaginaire (La Découverte) ; La question religieuse au XXIè siècle (La Découverte) ; Le nouveau gouvernement du monde, idéologie, structures, contre-pouvoirs (La Découverte) ; Pour une lecture profane des conflits (La Découverte) ; Le Proche-Orient éclaté 1956-2012, 2 volumes (Folio/histoire). Ils sont traduits en plusieurs langues.
    Il vient de publier La Nouvelle Question d’Orient aux Editions La Découverte.

  • Les Etats-Unis au Moyen-Orient (8) : les décisions de Donald Trump (2017-2018) - 28/06/18

    Décret pour interdire l’obtention de visas dans certains pays à majorité musulmane, reconnaissance de Jérusalem comme capitale israélienne, retrait de l’accord sur le nucléaire iranien, Donald Trump multiplie les décisions qui ébranlent le statu quo au Moyen-Orient. Ces décisions participent-elles d’une stratégie ou d’une politique cohérente du nouveau président dans la région ? En quoi sont-elles en rupture avec celles de l’Administration d’Obama ? En quoi démontrent-elles les principes et les contradictions observées dans les positions américaines vis-à-vis du Moyen-Orient depuis la fin de la Guerre Froide ?

  • Les Etats-Unis au Moyen-Orient (8) : l’Administration Obama face aux Printemps arabes (2011) - 14/06/18

    Dans le discours du Caire en 2009, Barack Obama annonçait sa volonté d’instaurer de nouvelles relations avec les pays arabes en les fondant sur la compréhension et le respect mutuel et en refusant de voir une opposition manichéenne entre Islam et Occident. Il appelait à une démocratisation des pays arabes qui ne serait pas imposée militairement par une puissance étrangère (Mokhefi, 2011). Il semble donc faire rupture avec la stratégie de « regime change » au profit d’une stratégie de « regime alteration » où la démocratisation passerait par une négociation entre les gouvernements et les opposants (Droz-Vincent, 2011). A partir de 2011, les Printemps arabes qui conduisent à la chute ou à la remise en cause de régimes autoritaires surprennent par l’ampleur des événements et de leurs conséquences, faisant émerger de nouveau l’enjeu de la démocratisation de ces pays. Les réactions hésitantes et contrastées de la puissance américaine témoignent de contradictions qui caractérisent sa stratégie dans la région sur le long terme mais également de prises de position pragmatiques selon ses intérêts dans les différents pays.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice