Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2500 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Analyses de l’actualité

Analyses de l’actualité

Trier par :
  • Quel avenir pour la Cisjordanie ? - 15/03/19

    Depuis la guerre des six jours (1967), Israël contrôle la Cisjordanie. Ce territoire palestinien d’un peu plus de 5 000 km2 est situé entre l’Etat Hébreu et la Jordanie. Malgré les Accords d’Oslo (1) du début des années 1990, le nombre d’habitants dans les colonies israéliennes n’a cessé d’augmenter ces dernières décennies, atteignant le nombre de 450 000 pour l’année 2019. Ce territoire n’a jamais été intégré à l’Etat d’Israël, mais cela pourrait changer, car une partie de la droite nationaliste et religieuse israélienne plaide de plus en plus pour une annexion de toute ou partie de la Cisjordanie.

  • A l’heure de la bataille décisive contre Daech, retour sur les origines de l’Etat islamique en Syrie - 13/03/19

    Les forces démocratiques syriennes (FDS) ont lancé dimanche 10 mars un ultime assaut contre les combattants de Daech repliés à Baghouz. Ce territoire de quelques kilomètres carrés, situé en Syrie à peu de distance de la frontière irakienne, est le dernier bastion de l’État islamique ; il représente seulement 1% de l’immense territoire, d’une superficie équivalente à celle de la Grande-Bretagne, autrefois contrôlé par l’organisation. Or, cette possession territoriale était précisément ce qui permettait à Daech de se revendiquer comme Etat et non seulement comme organisation terroriste – ce que serait par opposition Al-Qaida par exemple. Alors que Daech comme Etat vit selon les FDS ses dernières heures, il convient de revenir sur l’histoire de son implantation dans le territoire syrien.

  • Elections législatives israéliennes : les partis et les candidats en lice - 22/02/19

    Fin décembre 2018, Benyamin Netanyahou a dissout le Parlement israélien, entraînant l’organisation d’élections anticipées pour la mi-avril. Officiellement, le Premier ministre a pris cette décision « quand il a été clairement établi que la coalition au pouvoir ne pourrait pas faire adopter la loi pour inclure les Juifs ultra orthodoxes dans le service militaire » (1), mais officieusement, Benyamin Netanyahou, cerné par les affaires de corruption, souhaiterait renouveler son mandat comme chef du gouvernement et profiter d’un immunité politique, à l’heure ou la police israélienne a demandé son inculpation (2).

    A l’approche des élections israéliennes, organisées le 9 avril prochain, les partis avaient jusqu’au jeudi 21 février pour s’enregistrer. Les alliances politiques passées à la dernière minute pourraient être déterminantes pour le cours des élections.

  • Geir Pedersen : l’homme au travail le plus difficile du monde peut-il sauver la Syrie ? - 14/02/19

    Le nouvel envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, Geir Pedersen, a pris ses fonctions le 8 janvier 2018. Il a effectué du 14 au 17 janvier son premier voyage à Damas pour tenter de relancer le processus de paix en Syrie. Comment ce diplomate norvégien peut-il réussir à relancer les pourparlers de paix moribonds dans un pays en guerre depuis huit ans, là où ses trois prédécesseurs ont échoué ? Décryptage autour du métier considéré comme le « plus difficile du monde ».

  • En lien avec l’actualité politique en Egypte : réformer la Constitution égyptienne ? - 13/02/19

    Une centaine de députés égyptiens a soumis au Parlement un projet de modification de la Constitution égyptienne. L’un des amendements proposés permettra de faire passer la durée du mandat présidentiel de quatre à six années, renouvelable une fois. Le président Abdel Fattah al-Sissi, réélu en 2018 et au pouvoir depuis 2014, pourrait ainsi se représenter en 2022 et se maintenir douze années de plus au pouvoir.

    Ces amendements modifieraient également d’autres points de la Constitution actuelle de l’Egypte, adoptée en 2014, et en renforceraient la tournure autoritaire. Pourtant, cette Constitution est déjà marquée par un fort retour au présidentialisme des Constitutions antérieures de l’Egypte, en rupture avec les espoirs nés de la révolution de 2011.

    Le 14 février, le Parlement a donné son accord de principe au projet de réforme de la Constitution égyptienne, qui va faire l’objet d’un examen en commission parlementaire, puis d’un vote au Parlement, puis d’un référendum.

    Un retour par l’histoire aux premières constitutions de ce pays et aux contextes qui les virent émerger semble nécessaire pour comprendre les logiques de rupture et de continuité des différentes lois fondamentales de l’Egypte, et éclairer les enjeux de ces nouveaux amendements.

  • Israël, le regard tourné vers le nord. La crainte de l’influence iranienne en Syrie et au Liban - 14/01/19

    Le 20 décembre 2018, les Etats-Unis, présents en Syrie dans le cadre d’une coalition internationale depuis 2014, confirment officiellement le départ définitif des troupes américaines. Les Américains étaient engagés dans la lutte contre l’Organisation État islamique aux côtés des Forces Démocratiques Syriennes (FDS). Créées en octobre 2015 et composées de 25 000 Kurdes et de 5 000 Arabes, les FDS sont dominées par la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG) (1). Même si l’annonce du président Trump n’a pas suscité une réelle surprise - les Etats-Unis esquissaient cette mesure depuis des mois - la confirmation du retrait américain apparaît comme un coup dur pour Israël (2).

  • Arabie saoudite et Émirats arabes unis : faiseurs de paix dans la Corne de l’Afrique ? (3/3) - 27/12/18

    Depuis quelques mois, les relations entre les pays de la Corne se pacifient sous l’impulsion du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed. Dans ce contexte, l’axe saoudo-émirati, fort de son désir d’influence accrue depuis le début de la guerre au Yémen, semble vouloir endosser un rôle pacificateur. Le 16 septembre 2018, sous le haut patronage du roi Salman et du Prince héritier Mohammed bin Salman, Abiy Ahmed et le président érythréen Isaias Afewerki ont signé à Djeddah un accord censé conforter leur nouvelle relation. Un peu moins de deux mois auparavant, le prince héritier des Émirats arabes unis Mohammed bin Zayed recevait en grande pompe les deux chefs d’État, leur remettant la médaille de l’Ordre de Zayed, la plus haute distinction civile de la fédération. À en croire les images et l’actualité récente, Riyad et Abu Dhabi seraient les nouveaux faiseurs de paix régionaux. Toutefois, est-ce bien représentatif de la réalité ?

  • Intégration de la Corne de l’Afrique à l’espace sécuritaire du Golfe : rôle catalytique de la guerre au Yémen (2/3) - 21/12/18

    Afin de mettre en perspective l’actualité de ces derniers mois, il convient de souligner en quoi l’intervention au Yémen menée par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis a catalysé un certain nombre de dynamiques politiques, militaires et économiques avec les pays de la rive voisine. Les effets engendrés par cette ruée golfienne sur la Corne seront également évalués.

  • Corne de l’Afrique et Péninsule arabique : des relations déséquilibrées (1/3) - 14/12/18

    Brendon Novel est diplômé du Master en affaires internationales (PSIA) de l’Institut d’études politiques de Paris. Il a rédigé son mémoire sur les politiques étrangères golfiennes dans les pays de la Corne de l’Afrique (mars 2018). Une bourse octroyée par le Koweït Program at Sciences Po lui a permis de mener des recherches de terrain au Qatar, aux Émirats arabes unis, en Somalie, à Djibouti et au Soudan.

  • Les coopératives agricoles au Maroc, un levier de développement miné - 11/12/18

    Al Ghali Tazi est consultant auprès de structures relevant, pour la plupart, du secteur de l’économie sociale et solidaire ou du secteur public. Il est diplômé du master Finance et stratégie de Sciences Po Paris, et a poursuivi, au préalable, dans cette même université, le 1er cycle Moyen-Orient Méditerranée dédié à l’étude du monde arabe et méditerranéen. Il continue à cultiver son intérêt pour le monde arabe à travers la réflexion et l’écriture s’intéressant, notamment, à la condition sociale et économique dans cette région.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice