Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2300 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Comptes rendus d’ouvrages

Comptes rendus d’ouvrages

  • Sinan Antoon, Seul le grenadier - 13/04/18

    Le Prix de la littérature arabe décerné par l’Institut du Monde Arabe a récompensé en 2017 Seul le grenadier (2010), publié aux éditions indbad/Actes Sud, et son auteur, l’Irakien Sinan Antoon, à la tête d’une œuvre déjà riche de quatre romans et quatre recueils de poésie. Professeur à la New York University, traducteur reconnu de poésie arabe moderne vers l’anglais (Mahmoud Darwich, Sargon Boulus, Badr Chakir Al-Sayyab), Sinan Antoon s’est également essayé au cinéma documentaire avec About Baghdad (2004), carnet d’un retour au pays natal en pleine seconde guerre du Golfe pour celui qui l’avait quitté au commencement de la première, en 1991. Il anime enfin la revue en ligne Jadaliyya, véritable vivier intellectuel pour les arabisants des États-Unis et d’ailleurs.

  • Pierre-Jean Luizard, Chiites et sunnites, la grande discorde en 100 questions - 28/03/18

    À l’heure où les discordes confessionnelles sont passées au premier plan des conflits qui déchirent le Moyen-Orient, tant en Syrie qu’en Irak ou au Yémen, Pierre-Jean Luizard revient sur ce qui différencie le chiisme et le sunnisme dans l’Islam. En cent questions, l’historien retrace l’histoire d’une division idéologique qui remonte aux premiers temps de l’histoire, pour expliquer les enjeux stratégiques et politiques qui traversent la réalité internationale du monde contemporain. Divisé en une dizaine de grands chapitres, cet ouvrage propose par ailleurs des cartes, permettant de situer géographiquement la situation des communautés à l’échelle du Moyen-Orient, un glossaire, une liste des principaux acteurs de cette Histoire de plusieurs siècles, une chronologie et une riche bibliographie.

    Ce compte rendu reprend les grandes lignes de l’ouvrage - dense et riche - de Pierre-Jean Luizard, sans toutefois prétendre à l’exhaustivité des thèmes traités au fil de ces cent questions.

  • Gilbert Achcar, Symptômes morbides, la rechute du soulèvement arabe - 22/02/18

    Alors que la situation de la région arabe – Moyen-Orient comme Afrique du Nord – semble s’enfoncer dans une impasse, l’universitaire d’origine libanaise Gilbert Achcar, professeur à la School of Oriental and African Studies de Londres, soutient que le processus révolutionnaire n’est pas avorté et qu’il mérite d’être pensé sur le long terme. C’est la thèse qu’il défend dans son dernier ouvrage publié aux éditions Sindbad-Actes Sud, Symptômes morbides, la rechute du soulèvement arabe, qui analyse les développements politiques de ces dernières années dans la région, particulièrement en Syrie et en Égypte. Cet ouvrage fait suite à une première étude, publiée en 2013 : Le Peuple veut, une exploration radicale du soulèvement arabe, et dont il se veut une mise à jour.

  • Compte rendu de l’ouvrage de Shadi Hamid et William McCants, Rethinking Political Islam - 16/02/18

    Jihâd Gillon est journaliste. Il collabore à l’hebdomadaire Jeune Afrique et au bimestriel La Revue, pour lesquels il suit l’actualité du Moyen-Orient. Il s’est plus particulièrement intéressé aux évolutions de l’islam politique, dans ses expressions légaliste et jihadiste. 

  • Compte rendu de l’« Histoire du Liban, des origines à nos jours » de Xavier Baron, lauréat du prix Phénix 2018 - 09/02/18

    Xavier Baron a été journaliste au Liban durant douze ans pour l’Agence France-Presse. Il a déjà à son actif de nombreux ouvrages sur le Moyen-Orient, et a publié en 2017 une conséquente Histoire du Liban pour laquelle il a reçu, le 30 janvier 2018, le 22e prix Phénix (1), décerné à la Villa Audi au Liban par un jury composé de romanciers ou de journalistes libanais ou français. Cet ouvrage de près de six cent pages se distingue en effet par son grand travail de pédagogie et de didactisme. Nul besoin, en effet, de connaître en profondeur les problématiques compliquées de l’Orient, depuis avant l’Empire ottoman, pour comprendre les rouages historiques du Liban. Avec une écriture fluide et d’une grande clarté, Xavier Baron nous lire une histoire précise et précieuse, qui dépasse les clichés pour présenter au lecteur la complexité de l’appareil politique et social libanais, depuis l’Antiquité.

  • Daryl Champion, The Paradoxical Kingdom : Saudi Arabia and the Momentum of Reform - 05/01/18

    L’ouvrage de Daryl Champion décrit les mécanismes de légitimation du royaume saoudien et identifie leurs effets religieux, politiques et économiques sur la structuration du pouvoir et la régulation de la société. Contrairement aux analyses centrées sur la contestation politique, l’auteur avance que le principal potentiel de déstabilisation du pays est d’ordre économique.

  • Stéphane Lacroix, Les islamistes saoudiens, une insurrection manquée - 28/12/17

    S’il est des travaux universitaires qui décryptent avec finesse et clarté des mouvements sociaux obscurs pour l’observateur occidental, le présent ouvrage en est le parfait archétype. « Point aveugle » des études orientales (p. 3), la mouvance islamiste saoudienne constitue en effet une terra incognita que se propose d’explorer Stéphane Lacroix après un travail de terrain de plus de quatre ans (2003-2007).

  • Francesco Cavatorta & Fabio Merone (ed.), Salafism after the Arab Awakening. Contending with People’s Power (1/2) - 20/12/17

    Dernier travail académique en date sur le salafisme, cet ouvrage collectif a pour objectif d’expliciter et d’expliquer les évolutions de ce courant religieux suite aux Révolutions arabes. Traditionnellement suspicieux envers le politique voire carrément apolitique, le salafisme s’est depuis 2011 largement mobilisé au sein d’associations, d’ONG voire de partis. Ce phénomène de politisation, dont l’ampleur est inédite, interroge sur la capacité du salafisme à intégrer le champ politique institutionnel et sur sa compatibilité avec la démocratie.

  • Relire un ouvrage fondamental : Intérêts et impérialisme français dans l’Empire ottoman (1895-1914), la thèse de Jacques Thobie - 18/12/17

    Jacques Thobie, spécialiste des relations internationales et plus particulièrement du Moyen-Orient, est né 1929, il a été élève à l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé d’histoire après avoir abandonné la philosophie. Il enseigne d’abord au lycée, puis entame une thèse de troisième siècle sous la direction de Pierre Renouvin, Phares ottomans et emprunts turcs. Un type de règlement financier international dans le cadre des traités. 1904-1961. Sa thèse d’Etat, Intérêts et impérialisme français dans l’Empire ottoman (1895-1914) a été publiée en 1977 aux Publications de la Sorbonne. Après la soutenance de celle-ci en 1973, Jacques Thobie est élu maître de conférences à l’Université Rennes II, où il enseigna 15 ans comme professeur sans chaire avant d’être élu professeur d’histoire des relations économiques internationales contemporaines à l’Université Paris VIII, de laquelle il est aujourd’hui professeur émérite. Il a été en outre détaché comme directeur de l’Institut français d’études anatoliennes à Istanbul en 1991 avant d’enseigner aussi à Galatasaray en 1996. Enfin, Jacques Thobie a également participé avec Duroselle à la fondation de la revue Relations Internationales en 1974.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice