Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Syrie

Syrie

  • La Légion d’Orient - 12/02/18

    Après la défaite de Gallipoli, les Alliés ont le projet de débarquer en Syrie pour défaire les Ottomans sur un autre front, pendant que les armées russes passent le Caucase et occupent le Pont. Tandis qu’il est question du côté britannique d’inspirer un soulèvement arabe, la France décide de créer le 15 novembre 1916 une Légion d’Orient, composée principalement de réfugiés arméniens fuyant les persécutions de l’armée ottomane. Les Alliés pourraient alors bénéficier d’un soutien de certaines populations locales en Cilicie et en Syrie. L’idée d’un tel corps provient du président du Conseil Aristide Briand et de François Georges-Picot, notamment après l’accord franco-arménien du 27 octobre 1916, négocié avec Boghos Nubar représentant un éventuel futur Etat arménien, tel qu’il était envisagé dans les accords Sykes-Picot du 16 mai 1916. Ce corps d’irréguliers que Georges-Picot estime au début à 6 000 hommes, servirait ainsi les intérêts français pour défaire les armées ottomanes dans un premier temps, mais surtout pour pouvoir occuper les zones françaises de l’Empire dépecé et s’établir durablement là où les intérêts britanniques pourraient concurrencer la France.

  • Les réfugiés syriens en Jordanie (1/2) - 29/01/18

    Alors que les médias et les politiques occidentaux s’intéressent particulièrement à ce qu’ils appellent la « crise des réfugiés » en Europe, la majorité des flux de réfugiés syriens s’est dirigée vers les pays voisins. Sur les plus de 13 millions de Syriens ayant fui leur pays, environ 5,45 millions recensés en décembre 2017 par le Haut Commissariat au Réfugiés (HCR) ont trouvé refuge au Liban, en Turquie, en Jordanie et en Irak. La Jordanie fait partie des principaux pays récepteurs des réfugiés syriens depuis le début du conflit en 2011.

  • Entretien avec Sébastien Abis – La géopolitique alimentaire au Moyen-Orient - 15/01/18

    Sébastien Abis est Directeur du Club DEMETER et chercheur associé à l’IRIS.

  • Rituels et célébrations de la ‘āshūrā’ : retours historiques sur la construction d’une mémoire communautaire chiite (2). Anthropologie des pratiques rituelles - 04/01/18

    En nous intéressant à la dimension médiévale du phénomène et au processus de construction d’une identité communautaire chiite, nous avons pu saisir, au moins de manière synthétique, le paradigme de Karbalā’, c’est-à-dire la matrice idéologique qui sous-tend ces pratiques rituelles. Dans cette deuxième partie, nous allons évoquer les différentes formes de pratiques rituelles. Nous verrons ainsi que les célébrations prennent des formes variées selon les pays et les régions.

  • Myriam Benraad, L’État islamique pris aux mots - 04/12/17

    Cet ouvrage de Myriam Benraad, docteure en science politique et spécialiste de l’Irak, vise à rendre accessible et à décrypter le discours propagandiste de l’État islamique (EI). Selon l’auteure dans l’introduction de son ouvrage, l’état de la recherche sur ce sujet est maigre. On ne peut effectivement que déplorer cette pénurie manifeste de travaux consacrés aux discours djihadistes. On relèvera toutefois l’ouvrage de Asiem al-Difraoui sur l’iconographie d’al-Qaïda ou les travaux de Gilles Kepel (1), dont ce dernier et l’auteure de ce livre furent des élèves.

  • Moyen-Orient ou Proche-Orient, Middle East ou Near East ? Retours historiques sur l’invention d’un espace géographique - 16/11/17

    « Qui est le Proche-Orient et qui est le Moyen-Orient ? Jamais ces expressions, d’usage semble-t-il récent, n’ont été plus vagues que depuis qu’elles sont devenues quotidiennes. » (1)

    Aujourd’hui très largement employée dans les médias et les ouvrages universitaires, l’expression Moyen-Orient (ou Middle East en anglais) s’est imposée pour désigner la région méditerranéenne comprenant la Syrie, la Palestine, Israël, la Jordanie, l’Égypte, la Turquie et la péninsule Arabique – parfois également l’Irak et l’Iran. Pourtant, un flou persiste et si la paternité de l’expression est attribuée à Alfred Mahan, à l’aube du XXe siècle, il fallut attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale et surtout la guerre froide pour qu’elle prenne le pas sur l’expression Proche-Orient. Comme en témoigne ce bref extrait ci-dessus d’un article paru dans le journal Le Monde à l’été 1945, même après l’effondrement de l’Empire ottoman, la mise en place des mandats et les conflits d’indépendances, la terminologie employée pour faire référence à la zone continuait de poser problème. Il est tout aussi frappant de voir, par exemple, un exemplaire de la célèbre collection Que sais-je ? paraître en 1959 sous le titre Le Moyen-Orient puis réédité en 1964 sous le titre désormais modifié de Le Proche-Orient arabe.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice