Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2400 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Territoires palestiniens

Territoires palestiniens

  • Gaza : après cinq mois de violences, des négociations incertaines - 19/09/18

    Le 30 mars 2018, une phase de violences s’est ouverte dans la Bande de Gaza, avec le début de la « Grande Marche du Retour ». Chaque vendredi, des dizaines de milliers de Palestiniens se sont réunis à la barrière de séparation avec Israël, pour réclamer à la fois le droit au retour des réfugiés palestiniens ayant fui pendant la guerre de 1948, mais aussi la fin du blocus, en place depuis 2007 (1). Ces événements, marqués par la mort de près de 150 Palestiniens, devaient s’achever au bout de 6 semaines. Cependant, un nouveau cycle de violences s’est ouvert fin mai entre Israël et le Hamas, d’une ampleur inédite depuis l’opération Bordure protectrice de 2014. Craignant l’éclatement d’une nouvelle guerre, les protagonistes ont entamé des négociations en vue d’un cessez-le-feu de longue durée.

  • La bande de Gaza (2/2) : le dispositif de contrôle israélien - 03/08/18

    Depuis 1948, Palestiniens et Israéliens mènent une guerre territoriale et idéologique. Israël déploie des moyens pour occuper et contrôler les Territoires palestiniens (la Cisjordanie et la bande de Gaza), pourtant sous autorité palestinienne depuis les accords d’Oslo. Contrairement au « régime de filtrage » en Cisjordanie qui se manifeste par une frontière fortement contrôlée, ponctuée de checkpoints, permettant certaines migrations des Palestiniens vers Israël (Parizot, 2009a), les Israéliens ont imposé depuis plus d’une dizaine d’années un régime de blocus et de « siège » (Filiu, 2018) pour la bande de Gaza. En effet, depuis les élections législatives de 2006 et la prise de contrôle de la bande de Gaza par le Hamas, considéré comme une organisation terroriste par Israël, celui-ci considère la bande de Gaza comme « entité hostile » (Filiu, 2018).

  • La bande de Gaza (1/2) : territoire, population et histoire - 20/07/18

    En février et avril 2018, les forces israéliennes ont bombardé certaines positions du Hamas dans la bande de Gaza. Ces bombardements ne sont pas nouveaux et la bande de Gaza a été le théâtre et l’enjeu du conflit israélo-palestinien depuis sa création en 1949 à la suite des accords de Rhodes et plus particulièrement des affrontements entre Israël et le Hamas depuis que ce dernier a remporté les élections en 2006 (Rossin, 2009). Jean-Pierre Filiu parle ainsi des « douze guerres de Gaza » (Filiu, 2018). Comment se structurent le territoire et la population de la bande de Gaza ? Quelles sont les origines du conflit entre le Hamas et Israël ?

  • Entretien avec Frédérique Schillo – Retour sur les 70 ans de la création de l’Etat d’Israël et sur la cérémonie d’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem (2/2) - 21/05/18

    Frédérique Schillo est chercheuse en Histoire, spécialiste d’Israël. Sa thèse de doctorat, soutenue à Sciences-Po, sur La politique française à l’égard d’Israël, 1946-1959 (publiée chez André Versaille en 2012) a reçu le prix Jean-Baptiste Duroselle couronnant la meilleure thèse de Relations internationales. Elle est l’auteur de La Guerre du Kippour n’aura pas lieu (André Versaille, 2013) et d’un ouvrage sur Jérusalem à paraître chez Plon.

  • Entretien avec Frédérique Schillo – Retour sur les 70 ans de la création de l’Etat d’Israël et sur la cérémonie d’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem (1/2) - 21/05/18

    Frédérique Schillo est chercheuse en Histoire, spécialiste d’Israël. Sa thèse de doctorat, soutenue à Sciences-Po, sur La politique française à l’égard d’Israël, 1946-1959 (publiée chez André Versaille en 2012) a reçu le prix Jean-Baptiste Duroselle couronnant la meilleure thèse de Relations internationales. Elle est l’auteur de La Guerre du Kippour n’aura pas lieu (André Versaille, 2013) et d’un ouvrage sur Jérusalem à paraître chez Plon.

  • Reportage photo d’Ines Gil : Transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem : une journée de colère dans les Territoires palestiniens - 16/05/18

    Le 6 décembre 2017, Donald Trump annonçait la mise en œuvre d’une de ses promesses de campagne les plus emblématiques : le déplacement de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Il reconnaissait ainsi la ville trois fois sainte comme capitale de l’Etat d’Israël. Déjouant tous les pronostics qui affirmaient que le déménagement ne pourrait se faire avant plusieurs années, le président américain a par la suite annoncé que sa décision serait mise en œuvre le 14 mai 2018. Cette date symbolique correspond à la fois aux 70 ans de la déclaration d’indépendance d’Israël selon le calendrier grégorien, et à la veille de la Naqba, le jour de la commémoration de l’exil de 1948 pour les Palestiniens.

  • Compte rendu du numéro spécial Manière de Voir – Monde diplomatique, « Palestine. Un peuple, une colonisation » - 05/02/18

    Ce numéro spécial, février-mars 2018, a été conçu à partir de la décision prise par le président américain Donald Trump le 6 décembre 2017 de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Pour les préfaciers, Akram Belkaïd et Olivier Pironet, cette décision prouve avant tout que le soutien de nombre de gouvernements arabes à la cause palestinienne relève d’une « dialectique creuse » (p. 4). Elle manifeste aussi l’inaction de Mahmoud Abbas, qui « s’enfonce dans l’autoritarisme » (p. 5) sans avoir pourtant atteint un seul de ses objectifs. En reprenant à travers les soixante-dix ans de l’histoire du conflit israélo-palestinien des textes-clés publiés par des journalistes et des chercheurs depuis 1960, ce numéro offre une large perspective historicisée sur la question palestinienne.

  • Donald Trump et Jérusalem : derrière le symbole, une potentielle redéfinition des enjeux entourant le conflit israélo-palestinien (2/2) - 17/01/18

    Ines GIL est journaliste à LCI.
    Elle est diplômée d’un Master 2 Journalisme et enjeux internationaux, à Sciences Po Aix et l’EJCAM.
    Elle a réalisé un stage auprès d’Amnesty International, à Tel Aviv, durant 6 mois et a également été Déléguée adjointe Moyen-Orient et Afrique du Nord à l’Institut Open Diplomacy de 2015 à 2016.

  • Entretien avec Leila Seurat - Les conséquences sur la réconciliation Palestinienne de la décision de Donald Trump de faire de Jérusalem la capitale d’Israël - 14/12/17

    Leila Seurat est docteur en science politique (Sciences Po Paris) et chercheur associée au CERI (Centre de Recherches Internationales).
    Elle est notamment l’auteure de Le Hamas et le monde, paru en 2015 aux éditions du CNRS.

  • Entretien avec Vincent Lemire – Retour sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Donald Trump - 13/12/17

    Historien, né en 1973 à Paris, il travaille sur l’histoire de Jérusalem depuis 1997. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Fontenay / Saint-Cloud (1994-1999), agrégé d’histoire (1998) et docteur en histoire contemporaine (2006), en délégation CNRS au CRFJ à Jérusalem entre 2012 et 2014. Il est actuellement maître de conférences à l’Université Paris-Est / Marne-la-Vallée et directeur du projet européen (ERC) open-Jerusalem (« Opening Jerusalem’archives, for a connected history of ‘Citadinité’ in the Holy City (1840-1940) ») consacré à l’ouverture et à l’interconnexion des archives sur l’histoire contemporaine de Jérusalem.
    Il a notamment publié Jérusalem 1900, la ville-sainte à l’âge des possibles (Armand Colin 2012, Prix Augustin Thierry 2013, rééd. Points-Seuil 2016) ; il a récemment dirigé Jérusalem. Histoire d’une ville-monde (Champs-Flammarion, 2016, Prix Pierre Lafue 2017) et Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 (Armand-Colin 2016).
    Ses travaux portent sur Jérusalem et le Proche-Orient contemporain, l’histoire environnementale et l’histoire du patrimoine.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice