Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2700 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Expositions

Expositions

  • « Al-‘Ulā : Merveille d’Arabie. L’oasis aux 7000 ans d’histoire », compte rendu de l’exposition présentée à l’Institut du Monde Arabe jusqu’au 19 janvier 2020 - 12/11/19

    Au Nord-Ouest de l’Arabie s’étend, entre les massifs de grès et de basalte qui sont ses gardiens, une vallée fertile de 30 km de long, berceau de trois oasis qui furent les témoins du passage du temps depuis que les caravanes antiques, en route vers l’Arabie Heureuse, sillonnaient la route de l’encens, de la myrrhe et des aromates devenue celle du pèlerinage vers La Mecque et Médine. L’oasis d’Al-‘Ulā était aussi un passage de voie ferrée du Hijaz qui devait relier, au début du XXème siècle, Damas à Médine.

    L’oasis est composée de trois sites : Dadan (1), capitale de la civilisation Dadanite/Lihyanite au Ier s.acn ; Hégra ou Al Hijr (2) (Ier s. acn -IVème s. pcn), ville du royaume nabatéen intégrée à l’Empire romain au IIème s. ; Qurh (3), (IIIème-Xème s. pcn) principalement développée durant la période omeyyade.

    L’exposition dévoile pour la première fois au grand public le fruit de plus de vingt ans de recherches et plonge le visiteur, à travers des vidéos et des prises de vues aériennes, sur le site où ont été découverts des objets usuels et rituels, des richesses botaniques et archéologiques témoins d’une rencontre subtile entre l’homme et les bienfaits du désert.

  • Exposition « Royaumes oubliés » au musée du Louvre, jusqu’au 12 août 2019 - 16/05/19

    L’exposition actuellement présentée au musée du Louvre plonge les visiteurs au cœur des « royaumes oubliés » que sont les royaumes hittites et araméens. Méconnus du grand public, les Hittites s’implantent en Anatolie vers le IIIe millénaire avant Jésus-Christ et étendent peu à peu leur influence dans la région, jusqu’à devenir la grande puissance rivale de l’Égypte antique. Sur les vestiges de cet empire, effondré vers 1200 avant Jésus-Christ, naissent les royaumes dits néo-hittites et araméens, sur les territoires de la Turquie et de la Syrie actuelles. Découvertes au début du XXe siècle, les ruines des sites majeurs de ces royaumes oubliés sont exposées en partie au musée du Louvres jusqu’au 12 août 2019. La muséographie efficace de l’exposition fait office de cours d’histoire en images pour le visiteur, mais constitue surtout une formidable leçon sur la double persistance et fragilité du fait patrimonial.

  • Compte rendu de l’exposition « C’est Beyrouth », Institut des Cultures d’Islam, 28 mars-23 juillet 2019 - 24/04/19

    Présentée à l’Institut des Cultures d’Islam depuis le mois de mars, l’exposition « C’est Beyrouth » offre à ses visiteurs un regard franc sur la capitale libanaise. Le commissaire de l’exposition, Sabyl Ghoussoub, a réuni seize artistes différents, certains libanais, d’autres étrangers, afin d’y mêler leurs visions de la ville. En résulte une exposition d’une grande qualité, et si les grands thèmes attendus sont bien là – la cohabitation de différentes religions, l’ambiance festive de Beyrouth, la mémoire de la guerre ou encore les réfugiés palestiniens – les photographies et les films présentés travaillent à dépasser les clichés généralement convoqués sur la ville.

  • A l’occasion de l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière » présentée au musée Marmottan (Paris), retour sur un voyage initiatique - 29/03/19

    Depuis le 7 mars et jusqu’au 21 juillet 2019, l’exposition dédiée à « L’Orient des peintres » est proposée dans l’écrin du musée Marmottan Monet abritant les collections de Paul Marmottan, dédiées à Napoléon et sa famille. Tout comme les objets qui jalonnent le musée, les œuvres présentées dans l’exposition consacrée à « L’Orient des peintres » ont été réunies lors des campagnes de conquêtes napoléoniennes et s’axent autour de la Méditerranée au travers de trois fils conducteurs : l’être, la lumière et le paysage.

    Cette exposition accueille une cinquantaine d’œuvres provenant de collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis (musée du Louvre, musée d’Orsay, musée des Augustins de Toulouse, la Städtische Galerie im Lenbachhaus und Kunstbau de Munich, la collection Thyssen-Bornemisza de Madrid, le Rijksmuseum d’Amsterdam, le Sterling and Francine Clark Art Institute de Williamstown). Sont exposées les œuvres de Jean-Auguste-Dominique Ingres, Eugène Delacroix, Théodore Chassériau, Jean-Léon Gérôme, Édouard Debat-Ponsan, Eugène Fromentin, Paul Lazerges, Jules-Alexis Muenier, Dagnan-Bouveret, Albert Marquet, Charles Camoin, Théo van Rysselberghe, Bernard, Wassily Kandinsky ou Paul Klee, Vallotton.

  • A l’occasion de l’exposition « Fables d’Orient-Miniaturistes, artistes et aventuriers à la cour de Lahore » présentée au Musée national des arts asiatiques-Guimet, retour sur l’adaptation picturale des fables de La Fontaine selon un modèle indo-persan - 08/03/19

    En 1835, le général Jean-François Allard, engagé en Inde au service du maharajah de Lahore, charge un peintre local de réaliser l’illustration des œuvres de La Fontaine, dont deux volumes publiés par Didot lui avaient été remis par Feuillet de Conches. Un premier volume est envoyé en France en 1838 et, à la mort du général, Jean-Baptiste Ventura, un italien passé du côté des armées françaises, s’assure de l’expédition du second, terminé le 25 Ša’ban 1255, soit le 18 novembre 1839.

    L’exposition temporaire présentée au Musée Guimet et enrichie des prêts du Louvre et de la Bibliothèque nationale de France offre l’opportunité de découvrir la richesse de cette adaptation picturale des fables de La Fontaine selon un modèle indo-persan.

  • Compte rendu de l’exposition « Cités Millénaires, Voyage virtuel de Palmyre à Mossoul » présentée à l’Institut du Monde Arabe jusqu’au 10 février 2019 - 18/12/18

    Cette nouvelle exposition proposée par l’I.M.A. invite au voyage dans la temporalité de témoins millénaires de l’histoire de l’humanité : la mosquée al-Nūri et le mausolée de Nabi Younes à Mossoul, la grande mosquée des Omeyyades de Damas, le souk et la citadelle d’Alep, l’oasis de Palmyre, le site de Leptis Magna toujours présent mais menacé de pillage et d’une éventuelle destruction.

  • 9e édition de la Beirut Art Fair - 05/10/18

    La neuvième édition de la Beirut Art Fair s’est tenue du 20 au 23 septembre 2018. Toujours plus étendue d’année en année (le BAF ayant accru en 2018 45% de ses surfaces), la foire a accueilli pour cette saison de nouvelles galeries internationales en provenance de France, d’Italie, de Suisse, de Belgique, d’Allemagne, des États-Unis, du Royaume-Uni, de Palestine, d’Arménie, de Côte d’Ivoire ou de Biélorussie.

  • La photographie en résistance aux Rencontres d’Arles 2018 - 04/09/18

    La 49e édition des Rencontres de la photographie d’Arles se tient depuis le 2 juillet dans divers espaces d’exposition de la ville, et ce jusqu’au 23 septembre. A l’image de l’édition 2017, qui mettait à l’honneur la photographie iranienne, les Rencontres de 2018 ont choisi de mettre en lumière la photographie turque et son potentiel de dissidence. Panorama remarquable d’une certaine scène turque en dissidence, l’exposition « Une Colonne de fumée » (1), montée à la Maison des Peintres par deux commissaires, Ilgın Deniz Akseloğlu et Yann Perreau se distingue par sa capacité à présenter, en quelques salles, les multiples facettes d’une scène artistique en résistance. Ailleurs dans Arles, d’autres artistes de la région MENA sont à l’honneur, comme en témoignent les expositions individuelles du Palestinien Taysir Batniji, « Gaza To America, Home Away From Home », commissionnée par Sam Stourdzé, directeur depuis 2014 des Rencontres d’Arles, et de l’Algérien Adel Abdessemed, « Au-delà du principe de plaisir », commissionnée par l’architecte français Jean Nouvel.

  • « Jocelyne Saab à contre-courant » : exposition rétrospective au musée MACAM au Liban - 23/08/18

    L’exposition « Jocelyne Saab à contre-courant » est la première exposition rétrospective des œuvres plastiques de la cinéaste et artiste libanaise. Elle présente toutes les œuvres plastiques qui ont déjà été exposées par l’artiste au cours de ces dix dernières années (1). Rien d’inédit, donc, mais un panorama important sur l’autre rapport de Jocelyne Saab aux images, que l’on peut consulter jusqu’au 16 septembre 2018 au musée MACAM au Liban.

  • Compte rendu de l’exposition « Al Musiqa, voix et musiques du monde arabe », Philharmonie de Paris, 6 avril – 29 août 2018 - 06/07/18

    Au XIXe siècle, de grands compositeurs comme Saint-Saëns ou Liszt, orientalistes symphoniques, ont popularisé l’usage de rythmes irréguliers, le plus souvent enlevés, et de gammes dites « orientales », ayant pour but d’introduire dans la musique européenne de la fin du siècle quelques bouffées d’exotisme factice. L’oreille en Occident s’est ainsi accoutumée à certains motifs qu’elle reconnaît comme « orientaux », et qui par là esquissent la trame d’une géographie musicale structurée par des lieux communs, non point visuels mais sonores. En proposant de voyager par-delà ces derniers, l’exposition Al Musiqa, qui se tient à la Philharmonie de Paris du 6 avril au 19 août 2018, ouvre les portes de territoires multiples et moins bien connus : les voix et musiques du monde arabe.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Azerbaïdjan, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice