Actualités
Actualités

Les clés du Moyen-Orient : un nouveau site pour fêter 10 ans d’analyses

La revue Les clés du Moyen-Orient, en ligne depuis juin 2010, fêtera ses dix ans en juin prochain. Dans cette période de crise inédite du coronavirus et de confinement, nous sommes heureux de vous offrir ce nouveau site, totalement remanié.
Avec (…)

Plus d'infos
vendredi 7 août 2020



https://www.lesclesdumoyenorient.com/897



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010

jeudi 6 août 2020
inscription nl


Accueil / Infos culture / Comptes rendus de revues

Revue Moyen-Orient Octobre-Décembre 2011, spécial « Syrie »

Par Lisa Romeo
Publié le 28/10/2011 • modifié le 20/04/2020 • Durée de lecture : 3 minutes

Hamit Bozarslan s’intéresse aux conséquences des révoltes arabes. Il éclaire le lecteur sur les enjeux de la transition et de la reconstruction de l’Etat ainsi que sur les défis économiques de chaque pays touché par les bouleversements du « printemps arabe ». Hamit Bozarslan tente également de répondre aux différentes interrogations concernant un éventuel retour de l’autoritarisme, d’un basculement dans l’islamisme, de la compatibilité d’un modèle à la turque dans les différentes sociétés de la région.

Un dossier spécial sur « la question syrienne » éclaire ensuite sur la situation dans le pays, confronté à un important mouvement de contestation sévèrement réprimé et dont le dénouement est aujourd’hui incertain.
Hélène Michou et Barah Mikaïl dressent, tout d’abord, un bilan des six derniers mois de protestation, de la position prise par le gouvernement de Bachar al-Assad qui dénonce un complot de l’étranger ainsi que sur les sentiments mitigés et les craintes des Syriens, difficiles à évaluer avec précision, et d’un après al-Assad confus. Fabrice Balanche explique ensuite que les fondations du régime mis en œuvre par Hafez Al-Assad sont remises en cause aujourd’hui, avant de revenir dans un second article sur le parcours et la personne de Bachar al-Assad qui s’est retrouvé à la tête d’un Etat alors qu’il entreprenait initialement une carrière d’ophtalmologiste. Par ailleurs, la menace des Frères musulmans étant constamment mise en avant par le régime pour justifier sa position, Ignace Leverrier revient alors sur leur action, au cours de la dernière décennie et dans la contestation. Il s’interroge sur les défis qu’ils devront relever pour se réinsérer dans une Syrie post-Bachar al-Assad. Tigrane Yégavian fait le point sur le sort des chrétiens de Syrie et sur les relations entretenues avec le régime Assad. En outre, Augustin Galli s’arrête sur les alliances entre la Syrie et l’Iran alors que Rim Khouni Messaoud s’interroge sur les conséquences sur la région et sur la politique interne de la Syrie de la chute de Bachar al-Assad.

Dans la rubrique géopolitique, Baudouin Dupret et Jean-Noël Ferrié examinent le cas du Maroc où des réformes constitutionnelles ont été adoptées en juillet dernier. Il s’agit alors d’expliquer les caractéristiques de cette nouvelle Constitution ainsi que les mesures prises par le roi Mohammed VI dont la légitimité n’a pas été ébranlée par les mouvements de contestation qui appellent à plus de liberté, de justice sociale et à la fin de la corruption.

Ghislain Poissonnier fait ensuite part des conditions de vie souvent difficiles des Palestiniens dans la ville d’Hébron et de leurs relations avec les 6 000 colons israéliens qui s’y sont installés.

Marine Poirier analyse quant à elle le cas du Yémen où la révolte gronde depuis janvier 2011. Elle explique les différentes étapes clés de la contestation et la complexité de la société yéménite mobilisée pour réclamer le départ du Président Saleh dans un contexte économique extrêmement fragile aux débouchés incertains.

Dans la rubrique géoéconomique, Moncef Djaziri explique les intérêts économiques et stratégiques relatifs au territoire libyen ainsi que les raisons qui ont motivé l’intervention internationale en soutien des rebelles contre le régime de Mouammar Kadhafi.

La rubrique « Société » est dédiée ce trimestre à la place de la femme en Arabie Saoudite. Un entretien avec Amélie Le Renard, auteur de Femmes et espaces publics en Arabie Saoudite (2011) fait le point sur leurs conditions de vie dans la société et sur leurs aspirations à plus de liberté (droit de vote, droit de conduire…).

Enfin, Gema Martin Munoz revient sur le passé arabe de la ville de Madrid dont l’héritage islamique a souvent été négligé et oublié.

Publié le 28/10/2011


Lisa Romeo est titulaire d’un Master 2 de l’université Paris IV-Sorbonne. Elle travaille sur la politique arabe française en 1956 vue par les pays arabes. Elle a vécu aux Emirats Arabes Unis.


 


Histoire

Syrie

Politique