Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2800 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Résultats de la recherche

« (armenien) »

143 Articles

  • Histoire de l’Arménie (3/3) : histoire de l’Arménie contemporaine - 26/04/13

    Au XVIIIe siècle, l’Arménie ne se définit plus avant tout par un territoire, mais par un sentiment d’appartenance commune - sentiment national - présent aussi bien dans l’Empire ottoman que dans les khanats d’Iran et au sein de l’ensemble de la diaspora arménienne, jusqu’en Europe. Mais la Russie, en impulsant à la fin du XVIIIe siècle une politique d’expansion territoriale qu’elle présente comme un mouvement de libération des peuples chrétiens, va faire resurgir avec puissance l’idée d’une reconstruction nationale arménienne ; une fois cet espoir déçu en Transcaucasie, c’est dans l’Empire ottoman que monte la revendication indépendantiste, dans le cadre du millet arménien dirigé par le patriarche de Constantinople. Alors que l’Empire ottoman du début du siècle semble en voie de désagrégation, les Jeunes-Turcs, sous couvert de la guerre, organisent le déplacement et causent la mort de milliers d’Arméniens ottomans, ce qui constitue le premier génocide du XXe siècle. Traumatisée par cet événement, la nation arménienne meurtrie n’abandonne pas pour autant ses revendications indépendantistes ; mais la domination de la Russie soviétique s’impose bientôt au Caucase, repoussant à la fin du XXe siècle la mise en place d’un réel État arménien indépendant, celui que nous connaissons aujourd’hui.

  • 2015, centenaire du massacre des Arméniens : état de la recherche - 23/02/15

    Reconnu comme « génocide » notamment par la France et par l’Union Européenne, il fait encore débat principalement en Turquie, qui considère les Ottomans certes responsables d’un massacre parmi les populations arméniennes, mais au même titre que d’autres populations qui ont pu vivre des événements similaires durant ces conflits survenus à l’occasion de la Première Guerre mondiale.

  • Histoire de l’Arménie (2/3) : du Moyen Âge à l’époque moderne - 24/04/13

    Région historique, l’Arménie a connu depuis ses origines nombre de bouleversements, concrétisés notamment par le passage sous la domination d’empires divers dans l’Antiquité ou les changements répétés de capitale chaque fois qu’elle parvenait à se constituer en entité politique. Parmi ces bouleversements, la conversion de l’État au christianisme au début du Ve siècle n’est pas le moindre : il participe de la formation, déjà ancienne, d’une identité arménienne forte, qui permet le maintien d’une existence culturelle autochtone, à défaut d’indépendance politique – souvent remise en cause ou soumise à conditions.

  • Anahide Ter Minassian, L’échiquier arménien entre guerres et révolutions - 16/09/15

    L’année 2015 commémore l’année du génocide arménien, survenu pendant la Première Guerre mondiale, en 1915. Celui-ci débute dès avril 1915, dans le contexte de l’échec militaire de l’armée ottomane, membre de la Triple Alliance, contre les forces de la Triple Entente (France, Grande-Bretagne et Russie). Cet échec militaire sert de prétexte au massacre des Arméniens. En tant qu’héritière de l’histoire d’un peuple auquel elle appartient, mais également en tant qu’héritière des témoins de ce génocide, l’auteur de cet ouvrage, Anahide Ter Minassian, maître de conférence à l’Université Paris I-Sorbonne, revient sur cet événement centenaire mais qui continue à « hanter » les Arméniens jusqu’à devenir un élément intrinsèque de leur identité. En ce sens, Anahide Ter Minassian est une historienne pionnière de la « question arménienne ».

  • La Légion d’Orient - 12/02/18

    Après la défaite de Gallipoli, les Alliés ont le projet de débarquer en Syrie pour défaire les Ottomans sur un autre front, pendant que les armées russes passent le Caucase et occupent le Pont. Tandis qu’il est question du côté britannique d’inspirer un soulèvement arabe, la France décide de créer le 15 novembre 1916 une Légion d’Orient, composée principalement de réfugiés arméniens fuyant les persécutions de l’armée ottomane. Les Alliés pourraient alors bénéficier d’un soutien de certaines populations locales en Cilicie et en Syrie. L’idée d’un tel corps provient du président du Conseil Aristide Briand et de François Georges-Picot, notamment après l’accord franco-arménien du 27 octobre 1916, négocié avec Boghos Nubar représentant un éventuel futur Etat arménien, tel qu’il était envisagé dans les accords Sykes-Picot du 16 mai 1916. Ce corps d’irréguliers que Georges-Picot estime au début à 6 000 hommes, servirait ainsi les intérêts français pour défaire les armées ottomanes dans un premier temps, mais surtout pour pouvoir occuper les zones françaises de l’Empire dépecé et s’établir durablement là où les intérêts britanniques pourraient concurrencer la France.

  • Histoire de l’Arménie (1/3) : des origines jusqu’à la conquête arabe - 11/04/13

    Au Nord-Est de l’Anatolie, l’actuelle République d’Arménie s’étend sur 29 743 km² et comptait en 2011 un peu plus de trois millions d’habitants. Toutefois, avant d’être un État indépendant reconnu par la communauté internationale, l’Arménie vécut une longue histoire mouvementée : région de peuplement très ancienne, elle est située au carrefour entre les grands empires de l’Antiquité, du Moyen Âge et de l’époque moderne, ce qui en a fait pendant des siècles le lieu privilégié des conflits régionaux.

  • 1915 : L’année des premières grandes tragédies collectives du 20ème siècle, ou le devoir de mémoire - 02/09/15

    Carole André-Dessornes est Chercheure - Consultante en Géopolitique depuis 16 ans travaillant sur les questions générales et les thèmes portant sur la violence sous toutes ses formes au Moyen-Orient.

    Docteure en sociologie (Doctorat obtenu sous la direction de Farhad Khosrokhavar à l’EHESS) et membre associée au Cadis, Carole André-Dessornes est également, entre autres, titulaire d’un DEA d’études diplomatiques et Stratégiques, de 2 maîtrises d’histoire.
    Elle intervient également dans des institutions comme l’École Militaire de Spécialisation de l’Outre-Mer et de l’Etranger (EMSOME), le CEDS…les hôpitaux psychiatriques auprès du personnel soignant et administratif sur la Géopolitique du Proche et Moyen-Orient ainsi que sur les impacts de la géopolitique sur la santé mentale.


  • Oeuvre d’Orient, Revue Perspectives et Réflexions, N°3 - 2015 - 04/09/15

    L’Oeuvre d’Orient est une association française fondée en 1856 par des professeurs laïcs de la Sorbonne. Elle se consacre entièrement au soutien des populations chrétiennes d’Orient. Son action humaine et sociale se double d’une démarche universitaire, puisque l’association édite quatre fois par an une revue, intitulée Perspectives et Réflexions, « destinée à tous ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances des chrétiens d’Orient sous l’angle de l’histoire, de la géopolitique, de la théologie et de la pensée », comme le mentionne l’éditorial.

  • La Fondation arabe pour l’image de Beyrouth, une archive photographique au Moyen-Orient - 13/11/12

    L’essor de la photographie au Moyen-Orient préside à une volonté documentaire et encyclopédique, dans la lignée de la mission de Bonaparte en Égypte et de l’œuvre de Vivant Denon. L’Égypte est une terre d’origine de la photographie, où le premier appareil photo fut introduit l’année même où les inventions de Niépce et de Daguerre se font connaître, en 1839, et les voyageurs occidentaux fixent très tôt sur leurs plaques sensibles les monuments et les sites de l’Egypte ancienne.

  • Les dhimmî dans l’Empire ottoman - 25/03/13

    Immense empire en extension constante pendant plusieurs siècles, l’Empire ottoman se caractérise tout au long de son histoire par un multi-culturalisme et surtout, un multi-confessionnalisme remarquables, ce qui a pu amener à le considérer comme un modèle de vivre-ensemble. L’exploration d’un tel modèle passe nécessairement par une étude plus précise de la condition des minorités de l’Empire ainsi que de leurs enjeux.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Azerbaïdjan, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice