Actualités
Actualités

Les clés du Moyen-Orient : un nouveau site pour fêter 10 ans d’analyses

La revue Les clés du Moyen-Orient, en ligne depuis juin 2010, fêtera ses dix ans en juin prochain. Dans cette période de crise inédite du coronavirus et de confinement, nous sommes heureux de vous offrir ce nouveau site, totalement remanié.
Avec (…)

Plus d'infos
vendredi 3 juillet 2020



https://www.lesclesdumoyenorient.com/2344



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010

samedi 4 juillet 2020
inscription nl


Accueil / L’histoire et l’actualité par les cartes / Les hydrocarbures

Les hydrocarbures du Moyen-Orient : production et projets de pipelines (3/3)

Par Oriane Huchon
Publié le 19/01/2017 • modifié le 21/04/2020 • Durée de lecture : 2 minutes

En lien avec l’article de Matthieu Saab sur les questions énergétiques, dont les explications ci-dessous sont extraites : « L’acheminement des hydrocarbures du Moyen-Orient : cas spécifique des Kurdes », Oriane Huchon illustre les problématiques soulevées par le gaz et le pétrole au Moyen-Orient, notamment par leur transport.

Carte 1 : « Réserves d’hydrocarbures et acheminement, Irak et Turquie »

Le pétrole irakien se trouve dans le nord du pays dans la région du Kurdistan et de Kirkuk et dans le sud près des ports du Golfe persique. Les raffineries se trouvent au centre du pays à Bagdad et près de Kirkuk. Les oléoducs transportent le pétrole de Kirkuk et de Bagdad vers la Turquie et la Syrie. Le principal oléoduc traverse la région de Kirkuk et se prolonge jusqu’au Golfe persique. Il traverse la capitale de l’Irak et peut être utilisé dans la direction opposée afin de livrer les matières premières du sud du pays près du Golfe persique à Bagdad.
Entre l’Irak et la Turquie il y a deux oléoducs, le premier contrôlé par le gouvernement central irakien et le second par le gouvernement de la région du Kurdistan. Des canalisations qui se trouvent en Turquie ont fait l’objet de sabotage ce qui a eu pour effet de diminuer les exportations kurdes en août 2015 de 30% par rapport à juillet.

Carte 2 : « Réserves d’hydrocarbures et acheminement, Irak et Iran »

L’Iran et le Gouvernement Régional du Kurdistan (KRG) vont construire cet oléoduc ayant une capacité de 250 mille barils par jour de pétrole brut. L’oléoduc connectera Koysinjaq au KRG et traversera la frontière à Parvez Khan, puis se dirigera vers Kermanshah à l’ouest de l’Iran où le pétrole brut viendra se déverser dans le système des oléoducs iraniens pour être utilisé dans les raffineries du nord du pays.
La construction d’un oléoduc qui connecte le KRG à l’une des raffineries de l’ouest de l’Iran a été envisagée la première fois en 2014 suite à des désaccords importants entre le KRG et le gouvernement de Bagdad concernant le règlement par Bagdad de la transaction portant sur l’exportation de pétrole kurde à travers un oléoduc qui conduit au port turc de Ceyhan.
Une grande partie du pétrole iranien est produite dans la province du sud-ouest de Khuzestan alors que la population iranienne est installée dans les régions du nord et du nord-ouest.

Carte 3 : « Réserves d’hydrocarbures et acheminement, Kurdistan irakien, Russie, Turquie »

Pour la Turquie, la solution la plus probable afin de diversifier ses sources énergétiques, qui proviennent pour l’instant majoritairement de la Russie, est d’acheter le gaz qui se trouve dans les champs pétroliers du Kurdistan irakien. Avec 5 trillions de pieds cubes de réserve de gaz naturel, le Kurdistan irakien peut aisément fournir Ankara qui, à cet effet, a commencé en 2016 à construire un pipeline qui sera opérationnel en 2019.
De nombreux attentats du PKK, allié à Moscou, sont commis sur les pipelines régionaux.

Lire les parties précédentes :

- L’acheminement des hydrocarbures du Moyen-Orient. Première partie : le gazoduc Qatar-Turquie et le « Islamic Pipeline »

- L’acheminement des hydrocarbures du Moyen-Orient. Deuxième partie : les autres pipelines de la région

- Cartographie : Les hydrocarbures du Moyen-Orient : production et projets de gazoduc (1/3)

- Cartographie : Les hydrocarbures du Moyen-Orient : production et projets de gazoduc (2/3)

Publié le 19/01/2017


Oriane Huchon est diplômée d’une double licence histoire-anglais de la Sorbonne, d’un master de géopolitique de l’Université Paris 1 et de l’École normale supérieure. Elle étudie actuellement l’arabe littéral et syro-libanais à l’I.N.A.L.C.O. Son stage de fin d’études dans une mission militaire à l’étranger lui a permis de mener des travaux de recherche sur les questions d’armement et sur les enjeux français à l’étranger.


 


Économie

Irak

Gaz