Actualités
Actualités

Les clés du Moyen-Orient : un nouveau site pour fêter 10 ans d’analyses

La revue Les clés du Moyen-Orient, en ligne depuis juin 2010, fêtera ses dix ans en juin prochain. Dans cette période de crise inédite du coronavirus et de confinement, nous sommes heureux de vous offrir ce nouveau site, totalement remanié.
Avec (…)

Plus d'infos
jeudi 9 juillet 2020



https://www.lesclesdumoyenorient.com/43



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010

jeudi 9 juillet 2020
inscription nl


Par Anne-Lucie Chaigne-Oudin
Publié le 09/03/2010 • modifié le 23/01/2018 • Durée de lecture : 2 minutes

Itshak Rabin, Bill Clinton et Yasser Arafat le 13 septembre 1993

AFP

Des responsables israéliens et de l’OLP se rencontrent à Oslo, capitale de la Norvège, où les négociations de paix, menées secrètement, se poursuivent. C’est ainsi que le 9 septembre 1993, deux lettres sont signées par Yasser Arafat et adressées, l’une à Rabin et l’autre au ministre norvégien des Affaires étrangères Johan Jorgen Holst. Dans la première, Arafat reconnaît le droit pour Israël de vivre dans la paix et la sécurité, il accepte les résolutions 242 et 338 et souhaite avancer dans les négociations de paix. Rabin répond à la lettre d’Arafat le 10 septembre et reconnaît l’OLP comme le « représentant du peuple des palestinien », et dit accepter de traiter avec elle pour les négociations de paix. Dans la seconde missive, Arafat annonce vouloir mettre fin à l’intifada.

A la suite de cet échange de lettre, une déclaration appelée Déclaration de principes sur des arrangements intérimaires d’autonomie est signée par Arafat et Rabin le 13 septembre à Washington. Le texte de la déclaration se base sur les résolutions 242 de 1967 et 338 de 1973 et prévoit la mise en place d’une Autorité palestinienne transitoire à Gaza et sur une partie de la Cisjordanie (dans une zone à définir dans la région de Jéricho) pour une période de cinq ans, puis de parvenir à une autonomie complète de la Cisjordanie. Yasser Arafat est placé à la tête de cette Autorité et des élections sont prévues afin d’élire un Conseil palestinien, avant le 13 juillet 1994, qui aura pour tâche de légiférer. L’armée israélienne doit quitter les territoires mentionnés avant le 13 avril 1994, même si elle continue à assurer la sécurité des frontières et celle des colonies juives. L’autonomie transitoire signifie également le transfert des « compétences civiles » (impôts directs, tourisme, éducation, culture, santé, protection sociale) aux Palestiniens, à Gaza et dans la région de Jéricho, à la suite du départ israélien, ainsi que la mise en place d’une police palestinienne.

Mais l’application de ces accords prend du retard. Le 4 mai 1994, Arafat et Rabin se rencontrent au Caire où ils signent un texte concernant l’application de la Déclaration de principe du 13 septembre 1993. Il est décidé que la période d’autonomie palestinienne débute à cette date, et s’achève le 4 mai 1999. Les accords d’Oslo de 1993 seront suivis par la signature de nouveaux accords, les accords d’Oslo II, en 1995.

Bibliographie :
Georges CORM, Le Proche-Orient éclaté 1956-2007, Gallimard, 2007, 1128 pages.
Frédéric ENCEL et François THUAL, Géopolitique d’Israël, Points Seuil, 2006, 486 pages.
Alain GRESH et Dominique VIDAL, Les 100 clés du Proche-Orient, Hachette Littératures, 2003, 607 pages.

Publié le 09/03/2010


Anne-Lucie Chaigne-Oudin est la fondatrice et la directrice de la revue en ligne Les clés du Moyen-Orient, mise en ligne en juin 2010.
Y collaborent des experts du Moyen-Orient, selon la ligne éditoriale du site : analyser les événements du Moyen-Orient en les replaçant dans leur contexte historique.
Anne-Lucie Chaigne-Oudin, Docteur en histoire de l’université Paris-IV Sorbonne, a soutenu sa thèse sous la direction du professeur Dominique Chevallier.
Elle a publié en 2006 "La France et les rivalités occidentales au Levant, Syrie Liban, 1918-1939" et en 2009 "La France dans les jeux d’influences en Syrie et au Liban, 1940-1946" aux éditions L’Harmattan. Elle est également l’auteur de nombreux articles d’histoire et d’actualité, publiés sur le Site.


 


Culture

Israël

Politique