Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2500 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Brèves > Situation en Egypte le 22 juin

Situation en Egypte le 22 juin
Article publié le 22/06/2012

Les 23 et 24 mai s’est déroulé en Egypte le premier tour de l’élection présidentielle, avec un taux de participation de 46%. Les résultats de ce premier tour, ont été publiés le 28 mai par la commission électorale. Mohammed Morsi, le candidat des Frères musulmans, parti majoritaire à l’assemblée, est arrivé en tête avec 24,78% des voix, tandis que l’ancien Premier ministre Ahmed Chafik est arrivé en seconde position avec 23,6% de voix.
Le 3 juin, le jugement du procès de l’ancien président Hosni Moubarak a été rendu : il a été condamné à la prison à perpétuité. Des anciens responsables du régime, au nombre de 6, jugés pour leur responsabilité dans la mort d’environ 850 personnes, ont été acquittés. Ce jugement a provoqué la colère de ceux qui souhaitaient plus de fermeté, ainsi que des manifestations au Caire. Le parquet a annoncé qu’il désirait faire appel.
Le 14 juin, la Haute Cour constitutionnelle a fait invalider près d’un tiers des sièges de l’Assemblée, jugeant l’élection de ces députés contraire à la Constitution et provoquant ainsi la dissolution de la chambre élue. L’assemblée constituante, composée de 100 membres, qui avait été élue la veille par les parlementaires, est en sursis. La loi interdisant aux anciens hauts dignitaires du régime d’Hosni Moubarak d’être candidats à une élection a également été abrogée, rendant légale la candidature d’Ahmed Chafik à l’élection présidentielle.
Les 16 et 17 juin a eu lieu le second tour de l’élection présidentielle, avec un taux de participation de 35%. Les résultats officiels doivent être proclamés le 21 juin.
Le 16 juin, le parlement a été officiellement dissout par le chef du Conseil suprême des forces armées (CSFA), le maréchal Hussein Tantaoui. Le lendemain, le CSFA a promulgué un texte constitutionnel supplémentaire. Le pouvoir législatif est désormais entre les mains du CSFA ainsi que le budget de l’Etat. L’armée retrouve les pouvoirs qu’elle avait transmis au parlement, élu à l’automne 2011.
Le 18 juin, les Frères musulmans ont affirmé que leur candidat, Mohammed Morsi avait été élu avec 52% des voix tandis que les partisans d’Ahmed Chafik proclament également la victoire de leur candidat. Dans les deux camps, des accusations de fraude ont été prononcées. Les Frères musulmans rejettent la dissolution de l’Assemblée.
Le 21 juin, l’annonce du résultat du second tour de l’élection présidentielle a été reportée, en raison des plaintes pour fraudes. Les deux candidats opposés réclament toujours la victoire.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice