Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

DERNIÈRES ANALYSES

DES CLÉS DU MOYEN-ORIENT



Entretien avec …

Entretien avec Guillaume de Rougé - La présidence Obama et le Moyen-Orient : quel bilan ? (1/2)

1) Quels sont, selon vous, les succès de la politique du président Obama au Moyen-Orient ?

Il est difficile de répondre à cette question en termes de succès objectifs, comme souvent en analyse politique, a fortiori dans une perspective d’histoire immédiate et lorsque tant d’équations entrent en jeu. Revenir sur les huit années d’action politique des administrations Obama au Moyen-Orient nous impose de naviguer entre un temps « événementiel », dans lequel succès et échecs relèvent d’une analyse tactique et du registre des perceptions, et un temps long, qui exige un recul suffisant, et dans lequel les avancées se mesurent à l’aune d’effets recherchés et de critères qu’il s’agit de définir à différentes échelles, notamment dans le cadre plus large de la recomposition des intérêts stratégiques américains. Suivant cette approche diachronique, un bilan, certes toujours provisoire, peut être tenté, dans un aller-retour permanent entre les événements et ce que les acteurs en font.

Ces cadres étant posés, ce qui frappe d’emblée dans l’analyse de ces temps court et long qui s’affrontent entre la fin 2008 et le début 2017, c’est précisément la contradiction latente de la politique américaine entre la nécessité de réagir aux multiples crises secouant la région, et son aspiration à opérer un retrait substantiel, bien que relatif, de cette même région. La question régionale rejoint par ce biais une polarisation classique du débat américain, entre les tenants d’un retrait relatif à l’échelle globale, d’un « rapatriement » de la puissance, pour reprendre l’expression de Stanley Hoffmann, et ceux d’un maintien coûte que coûte de la tradition internationaliste libérale américaine.

Dès lors, dresser un bilan « à chaud » de l’action de Barack Obama au Moyen-Orient revient certes à tenter d’identifier ses succès, et en miroir ses échecs, mais aussi, et peut-être plus encore, à déterminer dans quelle mesure sa présidence a contribué à redéfinir la place du Moyen-Orient dans la politique étrangère américaine.

Plutôt que de nous lancer aveuglément dans la recherche de succès incertains, mieux vaut donc logiquement commencer par tenter de voir d’où partait cette administration et quels pouvaient être ses horizons d’attente pour le Moyen-Orient.

Lire la suite

Docteur en histoire contemporaine (Sorbonne 2010), spécialiste des questions de défense européenne et transatlantiques, Guillaume de Rougé est enseignant-chercheur en histoire des relations internationales, associé à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Il enseigne également à Sciences Po Paris, l’INALCO, Universités Paris II/IV et VIII. _ De 2011 à 2015, Guillaume de Rougé fut chargé de mission au ministère de la Défense - DAS puis DGRIS, Direction générale des Relations internationales et de la Stratégie - successivement sur la stratégie américaine et la planification OTAN.

Evenements spéciaux

Spécial Syrie



Les articles du dossier

Interview

Interview with Christian Thuselt – Lebanese political situation in the Middle East

What were the issues at stake at the Arab summit (held in Amman on 29th-30th March) and what role did Lebanon play in these negotiations ?

First, the Palestinian question stood once more in the foreground, unsurprisingly without tangible results. The fact that this issue was on the agenda can be attributed to fears of notable change in American Middle East foreign policy towards Israel/Palestine under the current administration. These fears relate to the question of the Israeli capital, for instance whether the American mission should be at Tel-Aviv or Jerusalem, to the legalization by the Knesset of Israeli settlements that had been officially considered illegal and to the possibility of an explicit normalization before a comprehensive peace-agreement bringing about full Palestinian statehood. That was against the background of Israeli PM Netanyahu urging for some “regional solution” by facing “common dangers” by which he mainly referred to Iran and its allies throughout the region. Despite the dominance of states that are rather hostile towards the “Islamic Republic”, the Arab League does, by no means, agree on this issue. The Syrian war and the wars in Yemen and in Libya were also addressed on the agenda, as the presence of Staffan de Mistura, the UN special envoy to Syria, clearly indicated. However, Arab leaders have no common position on these three wars. One of the principal disadvantages of the whole forum obviously is that it only encompasses Arab states. While Turkey and Iran are part of a Middle Eastern conflict system, they are not part of an Arab cultural system on the basis of which the Arab League is actually organized. Thus, relevant regional actors are not participating in any of the Arab summits. Since the Assad-controlled Syrian government, having been excluded since 2011, did not take part either, the newly elected Lebanese president Michel Aoun, known to be sympathetic to the Teheran-Damascus-axis and its smaller allies, has been made an unofficial spokesman of the Iran-affiliated part of the regional divide within the Arab League.

Lire la suite

Christian Thuselt is Lecturer of Middle East Politics at the Department of Political Science, Friedrich Alexander University Erlangen-Nuremberg/Germany. He studied at Tuebingen and worked as a Researcher at the German Oriental Institute at Beirut. His work is primarily on political parties in the Middle East, the Lebanese political system, on history of political notions, and Middle Eastern Christianity.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice