Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Entretiens

Entretiens

Trier par :
  • Entretien avec Fanny Caroff à l’occasion de la parution de son ouvrage, L’Ost des Sarrasins. Les Musulmans dans l’iconographie médiévale - 07/03/17

    Fanny Caroff est docteur en Histoire. Elle a soutenu sa thèse en 2002 à Paris I sur l’iconographie des croisades et du monde musulman dans les manuscrits enluminés du Moyen Age occidental.
    Spécialisée dans les recherches iconographiques, elle a notamment travaillé à la Bibliothèque Mazarine de Paris, pour l’Institut de Recherches et d’Histoire des Textes.
    Après avoir vécu et enseigné sur le continent africain pendant plusieurs années, elle travaille actuellement en France auprès de centres de documentation et poursuit ses travaux de recherche.
    Elle a publié L’Ost des Sarrasins. Les Musulmans dans l’iconographie médiévale (France - Flandre XIIIe- XVe siècle), aux Editions du Léopard d’or (novembre 2016), et a également participé au dictionnaire Les Barbares, dirigé par B. Dumézil, pour les notices "Mahomet" et "Musulman" (PUF, septembre 2016).

  • Entretien avec Fabienne Le Houerou – Phénomènes migratoires en Égypte - 03/03/17

    Fabienne Le Houerou est directrice de recherche au CNRS, à MIGRINTER (CNRS – Université de Poitiers) et à l’Institut d’Etudes et de Recherches sur le Monde Arabe et Musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence. Ses principales thématiques de recherche portent sur les migrations internationales, les crises humanitaires et l’anthropologie par l’image principalement sur les aires géographiques du Proche-Orient, du Maghreb et de l’Afrique de l’Est.
    Fabienne Le Houerou est directrice de la collection « Mondes en mouvement » aux éditions l’Harmattan et responsable depuis 2012 du pôle « Anthropologie, Histoire et Images » à l’IREMAM. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages sur les conflits ethniques et crises humanitaires, en particulier en Afrique de l’Est, et réalisatrice de plusieurs films scientifiques tournés en Egypte, au Soudan et en Inde.

  • Entretien avec Julie d’Andurain - La photographie en terrain colonial, un objet d’études - 01/03/17

    Julie d’Andurain, agrégée et docteur HDR en histoire, est chargée de cours en histoire du monde arabe à Paris-Sorbonne/ Centre Roland-Mousnier (UMR 8596 du CNRS), et est directrice des Études du bureau Recherche du Pôle Études et Prospective du CDEC (Ecole Militaire).

    Elle vient de publier Henri Gouraud, photographies d’Afrique et d’Orient, Trésors des archives du Quai d’Orsay, aux éditions Pierre de Taillac, et revient pour Les clés du Moyen-Orient sur la place de la photographie dans la carrière du général Gouraud, sur son parcours militaire et diplomatique, et sur le "parti colonial".

  • Entretien avec Frédéric Tissot – Chroniques du Kurdistan et regard sur l’actualité, seconde partie : après Daech, quelle place pour les Kurdes et pour la diplomatie française ? - 20/02/17

    Le docteur Frédéric Tissot est médecin de formation, diplomate et professeur. Jeune docteur, il a choisi la voie de l’action humanitaire à l’issue de son service militaire. Médecin humanitaire au Maroc et en Afghanistan, il porte également secours aux Kurdes d’Iran et d’Irak (1).

    En 2006, il perd l’usage de ses jambes suite à un accident survenu au cours d’une mission en Haïti. En 2007, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, le nomme consul général de France dans la région autonome du Kurdistan irakien, fonction qu’il occupe jusqu’en 2012.

    Il enseigne désormais à Sciences Po et a publié en octobre 2016, avec Marine de Tilly, L’Homme debout aux éditions Stock, un ouvrage autobiographique qui est aussi une réflexion sur son engagement humanitaire.

  • Entretien avec Frédéric Tissot – Chroniques du Kurdistan et regard sur l’actualité, première partie : la création du consulat Général de France au Kurdistan irakien - 16/02/17

    Le docteur Frédéric Tissot est médecin de formation, diplomate et professeur. Jeune docteur, il a choisi la voie de l’action humanitaire à l’issue de son service militaire. Médecin humanitaire au Maroc et en Afghanistan, il porte également secours aux Kurdes d’Iran et d’Irak (1).

    En 2006, il perd l’usage de ses jambes suite à un accident survenu au cours d’une mission en Haïti. En 2007, Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, le nomme consul général de France dans la région autonome du Kurdistan irakien, fonction qu’il occupe jusqu’en 2012.

    Il enseigne désormais à Sciences Po et a publié en octobre 2016, avec Marine de Tilly, L’Homme debout aux éditions Stock, un ouvrage autobiographique qui est aussi une réflexion sur son engagement humanitaire.

    Cet entretien avec le docteur F. Tissot se découpe en deux parties. La première est consacrée à son expérience de Consul au Gouvernement Régional du Kurdistan irakien. La seconde recueille ses réflexions sur l’actualité de la région, la place de la France et du peuple kurde dans les conflits actuels et sur son expérience des zones de guerre au Moyen-Orient.

  • Entretien avec le Dr Mechtild Rössler, directrice de la Division du patrimoine et du Centre du patrimoine mondial à l’UNESCO – Les enjeux du patrimoine mondial - 24/01/17

    Experte en patrimoine culturel et naturel ainsi qu’en histoire de la planification, le Dr Mechtild Rössler a été nommée en 2013 au poste de Directrice adjointe du Centre du patrimoine mondial. Depuis 2014, en tant que Directrice adjointe de la Division du patrimoine, ses tâches ont inclus la supervision des équipes de la Section des traités du patrimoine culturel en charge de 3 conventions internationales : la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriétés illicites des biens culturels et la convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique ainsi que les musées. Elle a également dirigé l’équipe de la Section de l’histoire et de la mémoire pour le dialogue (HMD) traitant de la Route de l’Esclave, de la plateforme de la Route de la soie et du Prix UNESCO Sharjah pour la culture arabe.

  • Entretien avec Nicolas Dot-Pouillard – Le Mouvement national palestinien - 18/01/17

    Nicolas Dot-Pouillard, docteur en Etudes politiques de l’EHESS, est chercheur MAEE à l’Ifpo de Beyrouth. Il est également Core-Researcher au sein du programme Wafaw (When Authoritarianism Fails in the Arab World), European Research Council (ERC) et membre du comité de rédaction de la revue Orient XXI.

  • Vidéo : entretien avec Lamia Hitti - Comment enseigner l’histoire de la guerre civile libanaise ? - 05/01/17

    Dans les écoles libanaises, l’Histoire s’arrête en 1943. Passé cette date, qui correspond peu ou prou à celle de la fin du mandat français, les professeurs d’histoire sont condamnés au silence. Pas un mot sur les premières années de l’indépendance, pas un mot sur les transformations du pays sous le Président Fouad Chehab et surtout, pas un mot sur la guerre civile. Une guerre fratricide, qui a pourtant ravagé le Liban pendant quinze ans et coûté la vie à plus de 150.000 personnes.

  • Entretien avec Philippe Moreau Defarges – Quelles problématiques pour la Syrie ? - 09/12/16

    Philippe Moreau Defarges, né en 1943, ancien élève de l’École nationale d’administration, ancien diplomate, chercheur à l’Institut français des relations internationales (IFRI). Philippe Moreau Defarges a occupé plusieurs fonctions administratives, notamment dans le secteur de la construction européenne. Il a enseigné à Sciences-Po (Paris) et co-dirigé le rapport RAMSES (IFRI) de 2002 à 2015.

  • Entretien avec la réalisatrice et scénariste franco-libanaise Jihane Chouaib, pour la sortie de son film Go Home - 08/12/16

    Nada, jeune femme d’origine libanaise, revient dans sa terre natale et la maison familiale laissée à l’abandon après la guerre civile qui déchira le pays durant 15 années, de 1975 à 1990.
    Cette demeure porte un lourd secret de famille que l’héroïne essaye de découvrir, redécouvrir. Elle explore cette mémoire qui lui joue tant de tours pour retrouver la vérité, mais quelle vérité ? Cette quête du passé va rejaillir d’une façon qu’elle était loin d’imaginer au départ.
    Elle devient très rapidement l’étrangère… dans le village de son enfance.
    Ce film parle des souvenirs d’enfance, de l’enfance meurtrie aussi par la guerre et de la place qu’occupe la violence.
    Jihane Chouaib revient, dans cet entretien mené par Carole André-Dessormes pour Les clés du Moyen-Orient, sur la genèse de son film, sur la guerre civile libanaise et en particulier les traumatismes vécus dans l’enfance et leurs répercussions. Mais au final, ce film, comme nous l’explique son auteure, est avant tout le film sur l’enfance et les souvenirs d’enfance.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Mots clés
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice