Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Egypte

Egypte

  • Interview with Marco Pinfari – Egypt and its neighbours - 03/08/17

    Marco Pinfari is assistant Professor of International Relations at American University in Caro. He holds a PhD in international relations from the London School of Economics and Political Science (LSE), a MA from the School of Oriental and African Studies (SOAS) and a Laurea Magistralis from the University of Bologna, Italy. 

    His research focuses on a number of sub-debates in international relations and security studies. His recent work centres specifically on peace negotiations, interregional security cooperation and multiparty mediation in persistent conflicts, with a regional specialization in the Middle East and Arab Africa.

    He holds a Postgraduate Certificate in Higher Education (PGCertHE) and, before joining American University in Cairo, taught in six different institutions in four countries. He has received a number of teaching awards, including the student-nominated LSE Teaching Excellence Award in 2012.

  • Treize vers de poésie derrière la rédaction des Badāʼiʽ al-zuhūr fī waqāʼiʽ al-duhūr d’Ibn Iyās - 12/07/17

    Avant de débuter leur récit, les historiens mamelouks commençaient traditionnellement par présenter, au début de l’ouvrage, ce qu’ils appelaient les « huit points » (al-ruʼūs al-ṯamāniya (1)), à savoir : l’objectif de leur ouvrage, son titre, son intérêt, sa catégorie scientifique, sa véracité, le domaine scientifique, le nombre de parties, les sources. Treize vers de poésie composés par Ibn Iyās permettent de connaître la finalité qui se cache derrière la rédaction de l’ouvrage des Badāʼiʽ al-zuhūr fī waqāʼiʽ al-duhūr. Ces vers sont insérés dans les introductions et les conclusions de certaines sections.

  • L’écriture féminine comme affirmation de l’égalité et véhicule de réforme : Mayy Ziyadah au cœur de la renaissance intellectuelle arabe - 29/06/17

    Mayy Ziyadah (connue aussi sous la transcription « May Ziadé ») est une écrivaine et une intellectuelle d’origine libanaise. Elle est considérée comme la première figure féministe libanaise, questionnant dans ses œuvres le problème de la condition des femmes arabes et analysant l’articulation de l’écriture et de la féminité. Dans une œuvre riche où s’affirment subjectivité et considérations politiques, Mayy Ziyadah a su imposer une série de réflexions sur l’un des débats réformistes importants de la Nahda, la place des femmes dans la société. Elle est aussi l’une des premières à avoir proposé une théorisation essentialiste de l’écriture féminine, qui résonne avec les attentes qu’elle exposait sur le plan social, à savoir l’instruction des filles. Évoluant au cœur de la vie mondaine cairote de l’avant et après-Première Guerre mondiale, elle est une figure incontournable de la vie intellectuelle arabe du premier tiers du XXe siècle.

  • Tamer El-Saïd, Les derniers jours d’une ville - 28/06/17

    Mardi 27 juin 2017 fut présenté à l’Institut du monde arabe en avant-première et en présence du réalisateur Tamer El-Saïd Les derniers jours d’une ville. Dans une Égypte prérévolutionnaire, Khalid, le personnage principal, tente d’achever le film qu’il prépare depuis des années. Une ode amoureuse au Caire et aux villes déchirées d’Orient, qui nous renvoie aux prémices de la révolution égyptienne. Sélectionné pour le Caligari Film Prize à la Berlinale 2017, il sort le 28 juin dans les salles françaises.

  • Une lecture dans la méthode et le contenu des Badāʼiʽ al-zuhūr fī waqāʼiʽ al-duhūr d’Ibn Iyās (du début de l’année 923 hégire à la fin de l’année 928 hégire) - 26/06/17

    Cet article sera consacré à l’étude de six années de la chronique des Badāʼiʽ al-zuhūr fī waqāʼiʽ al-duhūr d’Ibn Iyās (1). Cette partie de l’histoire est l’une des plus importantes qu’Ibn Iyās a écrite et ce pour deux raisons. La première est qu’Ibn Iyās est pratiquement le seul historien ayant écrit sur cette période au jour le jour. La deuxième est qu’il a été témoin oculaire de cette période (2) qui fut le début du règne ottoman en Egypte après la bataille al-raydaniyya en 922/ 1517 mettant fin au règne mamelouk. C’est ainsi que nous allons présenter une analyse plus détaillée des faits historiques de cette période importante.

  • Taha Hussein (1889-1973) - 30/05/17

    Taha Hussein est l’un des intellectuels égyptiens les plus influents du XXe siècle. Il fut à la tête de la renaissance intellectuelle arabe (la nahda) et travailla beaucoup à la modernisation de la société égyptienne. Il fut l’auteur de nombreux ouvrages théoriques (notamment sur la politique, la culture et l’éducation) et fut nominé à plusieurs reprises pour le Prix Nobel de littérature pour ses romans.

  • Les Badāʼiʽ al-zuhūr fī waqāʼiʽ al-duhūr d’Ibn Iyās (étude historique de la période s’étendant de l’année 815 hégire jusqu’à la fin 922 hégire) - 10/05/17

    On peut distinguer cinq types de faits dans al-Badāʼiʽ : sociaux, politiques, économiques, faits relatifs aux phénomènes naturels, notices nécrologiques. Les sujets abordés se diversifient, d’une période à l’autre à travers les thèmes abordés (1).
    La période s’étendant de l’année 815 hégire jusqu’à la fin 922 hégire ne contient pas autant d’événements que la période qui la précède dans la chronique. Ceux qui y figurent sont si simples qu’ils prennent la forme de titres. Ibn Iyās (2) intègre, dans cette partie, les notices nécrologiques aux autres événements et s’intéresse plus particulièrement à l’architecture, au Nil, aux phénomènes naturels au détriment des événements politiques, aux thèmes économiques relatifs aux prix et à la monnaie. De même, les sources ne sont presque jamais citées. Mais ses centres d’intérêt sont restés les mêmes avec une simple différence dans la quantité d’informations qui variait d’une période à l’autre.

  • Al-Azhar, mosquée et université au cœur de la société égyptienne et du monde musulman sunnite (1/2) - 21/04/17

    La mosquée et l’université Al-Azhar se situent au cœur du Caire depuis le Xe siècle. Centre religieux majeur de l’Egypte et du monde sunnite dans son ensemble, Al-Azhar exerce depuis sa création une réelle influence sur la société égyptienne. Son histoire millénaire et son emplacement au centre du monde arabe lui ont permis d’acquérir un statut incomparable dans le monde musulman.
    Les événements contemporains représentent un défi pour Al-Azhar. Au niveau national, le soulèvement populaire de 2011 en Egypte a permis à Al-Azhar de raffermir son rôle politique. Au niveau international, Al-Azhar tente de diffuser un islam modéré qui viendrait contrer les idéologies salafistes et djihadistes.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice