Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Analyses de l’actualité

Analyses de l’actualité

Trier par :
  • Donald Trump et le conflit israélo-palestinien, un président qui s’affirme en rupture mais dont la politique étrangère s’inscrit dans la tradition de la diplomatie américaine - 19/07/17

    Le 22 mai 2017, Donald Trump, président des Etats-Unis nouvellement élu, est arrivé en Israël pour une visite officielle. Organisé dans le cadre d’un tour de la région du Moyen-Orient, c’est le premier déplacement de Donald Trump à l’étranger. Cette visite, durant laquelle il a rencontré le Premier ministre israélien Netanyahou et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, témoigne de sa volonté d’accorder une grande place à la question israélo-palestinienne dans sa politique étrangère. Durant la campagne pour la Présidentielle, son discours avait été jugé fortement pro-israélien. Cependant, depuis son investiture jusqu’à cette visite officielle, Donald Trump a tenu des propos contradictoires sur la résolution du conflit israélo-palestinien. Ces propos posent question sur sa volonté de continuité ou de rupture avec le précédent président Barack Obama.

  • Le Golan, théâtre de l’investissement grandissant d’Israël dans la guerre syrienne et de la force croissante du régime syrien et de ses alliés - 17/07/17

    Depuis la fin du moins de juin 2017, le Golan a connu un regain de violence. En réponse à des tirs de mortiers en provenance des combats entre Damas et des groupes rebelles, Israël a frappé des positions de l’armée syrienne à plusieurs reprises. Ces échanges de tirs interviennent dans un contexte de montée des crispations autour du plateau du Golan. Alors qu’une enquête confirme les soupçons de financements de groupes rebelles syriens par Israël, les Gardiens de la révolution iranienne montrent de plus en plus leur souhait de mettre en place une brigade de lutte contre la présence israélienne dans le Golan. Dans le même temps, l’inquiétude des Israéliens augmente face à la menace grandissante que représenteraient le Hezbollah et l’Iran, tous deux alliés du régime syrien. Cette montée des tensions autour du Golan intervient dans un contexte de gains territoriaux pour le régime syrien et ses alliés, face au recul de l’Etat islamique en Syrie.

  • Les élections du 19 mai 2017 en Iran : un révélateur des rapports de force (2/2) - 11/07/17

    Directeur Général d’AGEROMYS INTERNATIONAL, collaborateur scientifique à l’université de Liège.
    Dernière publication : « L’Economie réelle de l’Iran, au-delà des chiffres », ouvrage collectif, Paris, L’Harmattan, 2014.

  • Evolution des centres de pouvoir en Syrie : les Alaouites et le parti Baas - 10/07/17

    Après la Première Guerre mondiale, les alliés victorieux, Britanniques et Français, démantèlent les anciennes provinces de l’Empire ottoman : la Palestine, la Transjordanie et l’Irak sont attribués aux Britanniques ; la Syrie et le Liban aux Français. La Syrie est divisée en cinq parties : le Liban et ses principales villes de Tripoli, Beyrouth, Sidon et Tyr ; la Syrie avec les villes d’Alep, Hama, Homs et Damas ; la région montagneuse du Jabal al-Druze avec la ville de Souaida ; le Sandjak de Lattaquié et enfin le Sandjak d’Alexandrette, qui en théorie fait partie de la Syrie mais qui bénéficie d’un statut d’autonomie (1).

  • Les élections du 19 mai 2017 en Iran : un révélateur des rapports de force (1/2) - 06/07/17

    Directeur Général d’AGEROMYS INTERNATIONAL, collaborateur scientifique à l’université de Liège.
    Dernière publication : « L’Economie réelle de l’Iran, au-delà des chiffres », ouvrage collectif, Paris, L’Harmattan, 2014.

  • Tirs de missiles iraniens en Syrie : l’Iran défie ses ennemis par une démonstration de force - 05/07/17

    Le 18 juin dernier, l’Iran lance six missiles balistiques Zolfaqar sur des territoires contrôlés par l’Etat islamique, autour de Mayadin, dans l’Est de la Syrie. Depuis le début de la guerre civile syrienne, l’Iran intervient à travers une aide financière, un soutien militaire et des conseils stratégiques. Mais c’est la première fois que Téhéran lance un missile sur la Syrie, depuis son propre territoire. Les missiles n’ont pas précisément atteint leurs cibles, mais ces frappes portent un message politique conséquent. Officiellement, ils constituent une réponse aux attentats qui ont touché l’Iran le 7 juin dernier, ils visent donc directement l’Etat islamique et ses « soutiens ». Cependant, ils témoignent aussi des ambitions de Téhéran sur l’Est de la Syrie et sont une démonstration de la puissance iranienne dans la région.

  • La coopération sécuritaire entre Israël et l’Autorité palestinienne - 30/06/17

    En mars dernier, des Palestiniens descendent dans les rues pour manifester dans toute la Cisjordanie. En cause, un jeune palestinien, Bassel Al-Aaraj, tué par l’armée israélienne en plein cœur de Ramallah quelques jours plus tôt. Recherché par les Israéliens, il avait passé plusieurs mois dans les prisons de l’Autorité palestinienne. Il était soupçonné de préparer un attentat. Les manifestations ont éclaté pour dénoncer les actes de Tsahal, le virage autoritaire de l’Autorité palestinienne, et demander la fin de la coopération sécuritaire entre ces deux entités (1). Mise en place avec les Accords d’Oslo, celle-ci permet la collaboration entre l’armée israélienne et l’Autorité palestinienne concernant la circulation des personnes et des biens ainsi que l’échange d’informations liées à la sécurité. La coopération sécuritaire aurait permis de déjouer plusieurs centaines d’attentats depuis sa mise en place. Cependant, elle est vivement critiquée, notamment par les défenseurs de la cause palestinienne ou les opposants palestiniens au Fatah. Ces derniers considèrent que cette coopération sert fortement à Israël pour le renforcement de la colonisation et permet à l’Autorité palestinienne de réprimer les opposants politiques au Fatah. Malgré les menaces répétées de Mahmoud Abbas d’y mettre fin, cette coopération entre Israël et l’Autorité Palestinienne est aujourd’hui toujours en vigueur.

  • La bataille de Raqqa, une étape symbolique pour déloger l’Etat islamique de son fief et préparer le futur de la Syrie - 27/06/17

    Début novembre 2016, les Forces démocratiques syriennes lancent l’opération Colère de l’Euphrate, pour récupérer Raqqa (Syrie) des mains de l’Etat islamique. Soutenues par une coalition internationale, elles pénètrent pour la première fois dans la ville le 6 juin 2017. Raqqa, aux mains de Daesh depuis janvier 2014, était le fief de l’organisation en Syrie.

  • La rénovation du Saint-Sépulcre : la fin d’un long processus de négociation entre les Eglises, entretien avec Marie-Armelle Beaulieu - 22/06/17

    Après neuf mois de travail, les travaux de rénovation de la pierre recouvrant le sépulcre du Christ, à Jérusalem, ont pris fin. Le 22 mars dernier, une célébration œcuménique était organisée au Saint-Sépulcre pour commémorer l’événement. Un épisode inédit car voilà plusieurs décennies que le tombeau du Christ nécessitait des rénovations, et les Eglises copropriétaires du Saint Sépulcre ne s’entendaient pas sur les termes des travaux. Evénement majeur, cette rénovation met en évidence l’organisation complexe du Saint-Sépulcre et son histoire, qui s’ancre dans les relations entre les Eglises, mais aussi sur l’évolution tumultueuse de la ville de Jérusalem. Durant les travaux sur l’édicule (1), les scientifiques ont mis à jour le marbre qui constituerait le lit de Jésus Christ après sa mort selon la tradition chrétienne, un événement qui a lieu pour la troisième fois uniquement dans l’Histoire.
    Marie-Armelle Beaulieu, Rédactrice en chef du magazine Terre Sainte, basé à Jérusalem, a été une des rares à observer le tombeau originel. Un retour sur la situation du Saint-Sépulcre s’impose, avec son éclairage.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice