Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 1700 articles publiés depuis juin 2010

Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS

Accueil > Société

Société

  • Exposition photo d’Ines Gil, Mossoul libérée – portrait d’une ville meurtrie, du 23 novembre au 21 décembre 2017 - 16/11/17

    Ines Gil, journaliste, s’est rendue à Mossoul en août 2017. Elle expose les photos prises pendant son voyage, au Cassiopée Café, du 23 novembre au 21 décembre 2017.

  • Salafisme (4) : Recension de l’ouvrage de Roel Meijer (ed.), Global Salafism : Islam’s New Religious Movement - 09/11/17

    En France, le salafisme est souvent observé à la lunette des débats politiques sur sa compatibilité avec les valeurs républicaines. La littérature anglo-saxonne offre au contraire un point de vue décentré des pays occidentaux et de leurs polémiques. L’étude de la généalogie du salafisme réalisée dans le présent ouvrage permet d’identifier les sources théologiques et géopolitiques de ce courant religieux ainsi que la diversité de ses manifestations locales eu égard à la doctrine, à la politique, à la violence et à l’identité.

  • Salafisme (3) : le cas tunisien - 03/11/17

    Troisième volet de la série « Salafisme », cet article a vocation à détailler les spécificités du salafisme en Tunisie. Le cas tunisien est particulièrement intéressant car il constitue depuis la révolution de 2011 un véritable laboratoire d’observation du comportement des groupes salafistes au contact d’un régime démocratique naissant. La recomposition du jeu politique autour de nouvelles règles sécularistes et pluralistes met les salafistes au défi de l’intégration sociétale et institutionnelle – notamment au sein de partis politiques.

  • Salafisme (2) : manifestations et classifications contemporaines - 24/10/17

    Après avoir détaillé les origines et les évolutions historiques du salafisme dans le premier volet de la série « Salafisme », ce deuxième article s’attache à décrire les tendances contemporaines de la mouvance salafiste sur le plan théologique et politique ainsi qu’à déterminer leur(s) dénominateur(s) commun(s).

  • Reportage photo d’Ines Gil – Mossoul au lendemain de la guerre : de nouvelles batailles - 25/09/17

    En août dernier, au cours d’un séjour de deux semaines au Kurdistan irakien, je me suis rendue à Mossoul durant deux jours, pour couvrir la situation de la ville au lendemain de la guerre de libération. Dans sa partie Ouest, la seconde ville d’Irak a souffert de dégâts considérables. Libérée de l’Organisation Etat islamique, mais fortement marquée par la guerre, Mossoul doit aujourd’hui se reconstruire, malgré les obstacles.

    Le 9 juillet 2017 sonne la fin de neuf mois de bataille entre les autorités irakiennes, soutenues par leurs alliés, et l’Etat islamique (EI), pour récupérer Mossoul des mains du groupe terroriste. En proclamant la reprise de la seconde ville d’Irak, le Premier ministre irakien Haider Al-Abadi a salué une « victoire majeure » sur l’EI. Même si, pour l’organisation terroriste, la perte de Mossoul représente un tournant, l’après 9 juillet ne marque pas la fin des troubles dans la ville.

  • Reportage photo d’Ines Gil – Dans Mossoul libérée - 13/09/17

    Ines Gil, journaliste et rédactrice aux Clés du Moyen-Orient, s’est rendue au Kurdistan irakien en août 2017, dans le but d’aller à Mossoul. Elle revient, dans ce reportage photo, sur l’état de la ville, ainsi que sur les problématiques de reconstruction, suite à la libération de Mossoul.

  • Le dilemme des Druzes israéliens, minorité arabe et soutien historique d’Israël - 17/05/17

    Depuis 1948, l’Etat d’Israël et les Druzes israéliens sont liés par un soutien mutuel, appelé « Pacte de sang ». Alors que les communautés druzes du Liban et de Syrie ont défendu le nationalisme arabe, les Druzes israéliens, au nombre de 100 000, ont soutenu l’Etat hébreu en combattant au sein de l’armée israélienne (1). Tantôt considéré comme une religion, une secte ou une branche de l’islam, le druzisme est le résultat d’une scission avec le mouvement fatimide ismaïlien survenue au XIème siècle après J-C. Historiquement distants vis-à-vis de la communauté sunnite, les Druzes sont partagés entre une volonté d’autonomie et une allégeance traditionnelle à l’Etat dans lequel ils vivent. Ces particularités ont permis aux Druzes israéliens de nouer des relations positives avec l’Etat d’Israël, malgré leur appartenance à la culture arabe. A la veille du soixantième anniversaire de la création d’Israël, leur position transcende la représentation traditionnelle des clivages israélo-arabes, et nous démontre la grande complexité du conflit israélo-palestinien.

  • Al-Azhar, mosquée et université au cœur de la société égyptienne et du monde musulman sunnite (1/2) - 21/04/17

    La mosquée et l’université Al-Azhar se situent au cœur du Caire depuis le Xe siècle. Centre religieux majeur de l’Egypte et du monde sunnite dans son ensemble, Al-Azhar exerce depuis sa création une réelle influence sur la société égyptienne. Son histoire millénaire et son emplacement au centre du monde arabe lui ont permis d’acquérir un statut incomparable dans le monde musulman.
    Les événements contemporains représentent un défi pour Al-Azhar. Au niveau national, le soulèvement populaire de 2011 en Egypte a permis à Al-Azhar de raffermir son rôle politique. Au niveau international, Al-Azhar tente de diffuser un islam modéré qui viendrait contrer les idéologies salafistes et djihadistes.

  • Les réfugiés palestiniens de Syrie dans la guerre civile depuis 2011 - 04/04/17

    Depuis la création de l’Etat d’Israël en 1948, la Syrie a joué un rôle majeur dans les évolutions de la question palestinienne. Avant 2011, l’UNWRA estimait la population palestinienne de Syrie à environ 500.000 personnes, exilées au gré des conflits israélo-arabes. Entre un quart et un tiers d’entre eux sont concentrés dans le camp de Yarmouk en périphérie sud de Damas. Depuis l’arrivée au pouvoir de la famille Assad, le régime baasiste a entrepris d’instrumentaliser à son profit la cause palestinienne. Dans les faits, l’expression de cette politique s’est traduite, à grand traits, par le soutien et l’intégration d’acteurs alignés sur Damas (voire crées par le régime) et la lutte contre les organisations partisanes d’une autre ligne, souvent au-delà des frontières syriennes, notamment au Liban. A mesure d’intégration et de clientélisme, certaines factions (notamment celles qui évoluent vers le terrorisme dans les années 1970 à l’instar du FPLP-CG (1)) deviennent le bras armé de Damas dans la région et au-delà.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice