Actualités
Actualités

Les clés du Moyen-Orient : un nouveau site pour fêter 10 ans d’analyses

La revue Les clés du Moyen-Orient, en ligne depuis juin 2010, fêtera ses dix ans en juin prochain. Dans cette période de crise inédite du coronavirus et de confinement, nous sommes heureux de vous offrir ce nouveau site, totalement remanié.
Avec (…)

Plus d'infos
dimanche 9 août 2020



https://www.lesclesdumoyenorient.com/728



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010

dimanche 9 août 2020
inscription nl


Accueil / Infos culture / Conférences et colloques

iReMMO, Cycle de conférences sur les Révoltes arabes, les 13 et 14 mai 2011

Par La rédaction
Publié le 01/04/2011 • modifié le 01/04/2020 • Durée de lecture : 1 minutes

iReMMO Cycle de conférences

Révoltes arabes

Alors que les peuples se soulèvent de la Tunisie à l’Egypte, du Maroc à la Syrie, de Bahreïn au Yémen, l’institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO) vous propose un cycle de conférences sur les révoltes et révolutions dans le monde arabe.

Vendredi 13 mai, 18h - 20h

« Place du soulèvement de 2011 dans l’histoire du monde arabe »
Elizabeth Picard, directrice de recherches au CNRS
 

Samedi 14 mai, 10h30 - 12h30

« Révolte arabe, unité des aspirations, diversité des situations »
Alain Gresh, animateur du blog « Nouvelles d’Orient »
 

Samedi 14 mai, 14h -16h

« Où ont disparu les islamistes ? »
Burhan Ghalioun, directeur du Centre d’Etudes sur l’Orient Contemporain
 

Samedi 14 mai, 16h30-18h30

« Le rôle des armées et des services de sécurité »
Bassma Kodmani, directrice de l’Arab Reform Initiative

Participation à régler sur place :
8 euros par séance (5 euros pour les étudiants & demandeur d’emploi) 
20 euros pour l’ensemble de la formation (12 euros étudiants & demandeur d’emploi)
Nombre de places limité - Inscription obligatoire : iremmo.up@gmail.com ou 01 43 29 05 65

iReMMO 5, rue Basse des Carmes, 75005 Paris (Maubert Mutualité)  01 43 29 05 65 / iremmo.sg@gmail.com

Publié le 01/04/2011



 


Culture

Bahrein

Politique