mercredi 2 décembre 2020



https://www.lesclesdumoyenorient.com/1553



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010

mardi 1er décembre 2020
inscription nl


Accueil / Infos culture / Conférences et colloques

Semaine arabe de l’ENS, programme du lundi 7 avril 2014

Par La rédaction
Publié le 06/04/2014 • modifié le 10/04/2014 • Durée de lecture : 3 minutes

17h Inauguration de l’exposition de cartographie « Conflits, frontières et dynamiques transnationales dans le monde arabe »

Une dizaine de cartes géographiques réalisées par Noria. 
Réseau de chercheurs en politique internationale fondé en 2011, Noria est aujourd’hui présente à Paris, Mexico, Istanbul, Londres, Ramallah, New York, Le Caire, Khartoum et Erbil. Son travail, concentré sur des problématiques liées aux conflits, au crime organisé et à la politique étrangère, se fonde sur une connaissance approfondie de ses terrains d’étude, de leur langue, leur histoire et leurs sociétés. Ses publications incluent des notes d’analyse de l’actualité, des cartes originales et des reportages photographiques.
Noria organise régulièrement des tables rondes à Paris, permettant à des chercheurs de présenter l’état d’avancement de leurs travaux et de soumettre leurs expériences de terrain à la discussion.

Cette exposition sera inaugurée par Bénédicte Tratnjek (doctorante en géographie à l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole militaire, animatrice du blog « Villes en guerre »), lundi 7 avril à 17h.
http://www.noria-research.com

Salle Club

19h Conférence « Des musulmans en Europe occidentale : une histoire sans frontières ? »

Cette conférence sera donnée par Jocelyne Dakhlia (directrice d’études à l’EHESS, historienne et anthropologue du Maghreb et de l’islam méditerranéen) et Annliese Nef (enseignante-chercheuse en islam médiéval, Université Paris 1).

Jocelyne Dakhlia et Anneliese Nef mettront en lumière l’histoire médiévale et moderne de la présence musulmane en Europe, qui a donné lieu récemment à une vaste enquête historique collective, codirigée par J. Dakhlia et publiée sous le titre Les Musulmans dans l’histoire de l’Europe (Albin Michel, 2 tomes, 2011 et 2013).

Cette présence est demeurée largement ignorée ; pourtant, une « intégration invisible » de milliers de musulmans s’est produite au sein des sociétés d’Europe occidentale, et ce bien avant le XIXe siècle et les circulations liées à la colonisation, interrogeant les catégories de frontières et de contacts entre les sociétés. La présentation conjointe menée par les deux historiennes permettra d’articuler un cadrage général et des illustrations précises de ces problématiques, de manière à fournir matière à discussion.

Salle Dussane

20h30 Soirée cinéma : « Brûleurs » et immigration clandestine.

Projection de courts-métrages maghrébins en présence des réalisateurs Massimiliano Minissale et Farid Bentoumi

Salle Dussane

1) La Cible, de Munir Abbar
Année 2012 / 18’
Fiction
Avec Salah Bensalah, Yassin Benhnin, Abdeslam Bounouacha, Abdellah Mountasir, Ahmed Houssaini Doukkali.
Synopsis Tarik un jeune berbère du sud du Maroc, débarque un jour à Tanger, où il veut tenter sa chance, soit en trouvant un travail bien payé, soit en trouvant l’occasion de passer de l’autre côté du Détroit…

Pour aller plus loin : Le Maghreb des films ; Africultures

2) La Brûlure, Leila Chaibi
Pays Concerné : Tunisie
Pays du réalisateur : Algérie, France
Production : Audimage
Durée : 26′
Documentaire
Synopsis : Hichem rêve de partir depuis tout petit. Il a tenté le grand voyage illicite pour l’Europe sur ces bateaux de fortune lui, et vingt-sept autres compagnons d’infortune. Seul Hichem en est revenu. Les « brûlés » de la Marsa sont le symbole d’une génération bercée par les rêves d’opulence illusoire que notre société moderne nous impose. Dans un monde où il n’y a plus de place pour les ratés, où tout est conditionné par la naissance, où votre quartier définit votre avenir, on rêve juste d’ailleurs… Pour brûler les frontières de leur misère, certains choisissent entre agir et subir, partir ou mourir. La brûlure est le cri silencieux d’une génération qui a soif de liberté, celle d’exister, de changer et d’être enfin acteur de sa propre vie.

Pour aller plus loin : Africulture ; Biographie de la réalisatrice

3) Brûleurs, de Farid Bentoumi
15’ – Algérie – 2012 – fiction
Production Les Films Velvet contact@lesfilmsvelvet.com
Avec Samir Harrag, Salim Ketchouche, Driss Ramdi, Azeddine Benamara, Djanis Bouzyani, Sonia Amori, Lyes Salem
Synopsis Armé d’une caméra amateur, Amine, un jeune Algérien, filme les traces de son voyage vers l’Eldorado.
Pour aller plus loin : Le réalisateur ; Le dossier de presse

4) Le Printemps en exil, de Marie Blandin et Massimiliano Minissale
Genre : Webdocumentaire
Année 2013
Synopsis Ils ont quitté la Tunisie après la chute de Ben Ali, sont arrivés à Paris depuis Lampedusa. Que deviennent ces milliers d’exilés du printemps arabe ? Qui sont ces hommes qui ont décidé de venir en France au péril de leur vie ?
Massimiliano Minissale et Marie Blandin ont suivi pendant deux ans leur fol espoir, leurs attentes, leurs combats et parfois leur retour au pays natal.

Pour aller plus loin : Le Maghreb des films ; Dossier de presse

L’accès à ces événements est libre et gratuit dans la limite des places disponibles.
Pour le programme mis à jour et l’inscription aux ateliers : www.semaine-arabe.org
Contact : semainearabe2014@ens.fr

Ces événements se déroulent à l’Ecole normale supérieure
45 rue d’Ulm,
75005 Paris

http://semaine-arabe.org

Publié le 06/04/2014



 


Culture

Algérie

Société