Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2700 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Analyses de l’actualité > Reportage photo à Gaza : les Palestiniens rattrapés par les violences entre (...)

Reportage photo à Gaza : les Palestiniens rattrapés par les violences entre Israël et les factions locales (1/2)
Article publié le 25/05/2019

Par Ines Gil, reportage à l’est de Gaza City

Les 4 et 5 mai derniers, les violences ont de nouveau éclaté entre Israël et les factions palestiniennes qui contrôlent Gaza, d’une intensité inégalée depuis la guerre de 2014. Ces combats constituent le huitième épisode de violences entre l’armée israélienne et ces factions (Hamas et Djihad islamique) depuis un an. Ils ne durent parfois pas plus d’une journée, aboutissant rapidement à un cessez-le-feu, généralement négocié par l’Égypte, preuve qu’aucune des deux parties ne souhaite une guerre à part entière.

Ces violences servent les intérêts des deux principaux adversaires, Israël et le Hamas. Les deux belligérants, qui n’ont pas intérêt à entrer dans une nouvelle guerre à moyen et long terme, sont aujourd’hui habitués à « négocier par le feu » selon les mots de Ghaith al-Omari, un ancien responsable de l’Autorité palestinienne.

De chaque côté de la bordure frontalière, ce sont les populations qui en payent le prix. Roquettes tirées par les factions palestiniennes contre bombardements de l’aviation israélienne, le dernier cycle de violences a fait une trentaine de morts palestiniens et israéliens, et causé de nombreuses destructions, habitations comme commerces. A Gaza, la population se dit habituée aux bombardements israéliens qui viennent parfois bouleverser des vies déjà sous pression.
En parallèle, des manifestations ont lieu presque chaque vendredi depuis le 30 mars 2018. Encadrées par le comité de la marche du retour et indirectement par le Hamas, elles mènent régulièrement à des heurts violents avec l’armée israélienne. Au total, deux Israéliens et plus de 250 Palestiniens ont été tués depuis le début de la marche du retour. 

Crédit photo : Ines Gil

A Gaza, un grand nombre de commerces sont fermés en plein mois de Ramadan.

Crédit photo : Ines Gil
Crédit photo : Ines Gil

Les drapeaux du Hamas sont nombreux dans les rues, comme ici à Gaza City. Le parti islamiste a remporté les élections législatives de 2006, il contrôle la Bande de Gaza depuis 2007, jusque-là administrée par l’Autorité palestinienne dominée par le Fatah.

Crédit photo : Ines Gil

La mosquée Alhassina, située en bord de mer, Gaza City.

Crédit photo : Ines Gil

Port de Gaza, Gaza City. La Bande de Gaza est soumise à un blocus maritime israélien et égyptien depuis 2007. Conséquence de ce blocus, la zone de pêche autorisée par Israël varie régulièrement, au rythme des tensions entre les factions palestiniennes et l’Etat hébreu.

Crédit photo : Ines Gil

Ce type de charrettes, conduites par des ânes, est courant à Gaza. Ces charrettes sont très utilisées par les commerçants gazaouis pour se déplacer et vendre leurs produits.

Crédit photo : Ines Gil

De nombreux graffitis patriotiques recouvrent les murs des rues de Gaza City.

Crédit photo : Ines Gil
Crédit photo : Ines Gil
Crédit photo : Ines Gil

Bâtiment détruit le 5 mai dernier, durant l’escalade des violences entre les factions palestiniennes (Hamas et Djihad islamique) et Israël. Aucune victime à déplorer. Les habitants interrogés affirment qu’un agent israélien les a appelé, leur demandant d’évacuer le bâtiment, cinq minutes avant les frappes. Gaza City.

Crédit photo : Ines Gil

Le bâtiment voisin a été partiellement détruit.

Crédit photo : Ines Gil
Crédit photo : Ines Gil
Crédit photo : Ines Gil

Plus au nord, deux appartements ont été détruits le 5 mai dernier. Selon le frère d’une des victimes interrogé sur place, six Palestiniens dont deux femmes et deux enfants ont été tués. Les victimes adultes ne seraient affiliées à aucune organisation. Ni le Hamas ni le Djihad islamique n’ont revendiqué leur appartenance à leur mouvance.

Lire la partie 2

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice