samedi 3 octobre 2020



https://www.lesclesdumoyenorient.com/2198



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010

mercredi 21 octobre 2020
inscription nl


Accueil / Infos culture / Conférences et colloques

Conférence à l’iReMMo, « Cinéma et littérature en Iran : entre images de combattants et écritures au féminin », le mercredi 8 juin 2016

Par La rédaction
Publié le 31/05/2016 • modifié le 13/06/2016 • Durée de lecture : 2 minutes

Mercredi 8 juin, de 18h30 à 20h30

Rencontre croisée avec :

Agnès Devictor, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est spécialiste du cinéma iranien. Après avoir publié Politique du cinéma iranien (CNRS Éditions, 2004), elle travaille désormais sur le matériel historique que représentent les films, et poursuit ses recherches en Iran et en Afghanistan.

Leyla Fouladvind est docteure en sociologie et traductrice (français-persan), elle a suivi une formation pluridisciplinaire axée sur l’étude de genre et de l’image de la femme dans la poésie et la littérature contemporaine iranienne.

Présentation de l’éditeur :
« Pour comprendre les enjeux historiques, politiques et idéologiques de cette guerre, mais aussi comment elle a été menée et vécue au quotidien par les combattants et les citoyens iraniens, Agnès Devictor analyse l’étonnante production de films de guerre tournés en Iran durant le conflit. Si une partie d’entre eux reste très influencée par le cinéma hollywoodien, une autre cherche à élaborer un genre spécifique à l’Iran, en cohérence avec l’idéologie de la jeune République islamique et avec l’imaginaire shi’ite du martyre. Ainsi, des réalisateurs ont recours à de nouveaux codes narratifs et esthétiques pour raconter le conflit en se référant à la mythologie de la Bataille de Karbalâ, affrontant alors un des tabous les plus forts du cinéma de guerre : montrer la mort de ses propres forces combattantes durant un conflit. »

Présentation de l’éditeur :
« Cet ouvrage est consacré à la représentation de la femme iranienne dans l’espace public post-révolutionnaire (1990-2005) à travers les œuvres de huit romancières iraniennes et cherche à mettre en évidence le lien indéniable entre le statut de la femme dans la sphère privée et dans l’espace public. En jouant sur le rapport étroit entre la réalité et la fiction, ces romancières contournent la censure et montrent que la question féminine est un enjeu majeur de la démocratisation de la société iranienne. »


Cette rencontre se tient en partenariat avec Les Clés du Moyen-Orient

Inscription en ligne : https://docs.google.com/forms/d/1JB1lQRZx6z2Avw25rB7kyf8JGnH96oRUgOgA3CNY-QE/viewform
Participation : 5€ (3€ : étudiants et demandeurs d’emploi)

iReMMO
7 rue des Carmes
75005 Paris (M° Maubert Mutualité)

http://www.iremmo.org/spip/spip.php?article732

Publié le 31/05/2016



 


Culture

Iran

Société