Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2400 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Portraits historiques

Portraits historiques

Trier par :
  • Farouk, un roi égyptien - 03/07/13

    Historienne et historienne de l’art, Caroline Kurhan est spécialiste de l’Égypte du XIXème et du début XXème siècle.

  • Zaki al-Arsouzi, nationaliste arabe et inspirateur du Baath - 20/06/13

    Inspirateur de l’idéologie du parti Baath, Zaki al-Arsouzi est un fervent défenseur du nationalisme arabe.
    Ulcéré par la cession du sandjak d’Alexandrette à la Turquie par la France en 1939, il s’engage en politique et défend la supériorité de la langue arabe dans ses écrits. Retour sur le parcours d’un intellectuel arabe de l’entre-deux-guerres, dont la mémoire reste souvent occultée.

  • Al-Ghazâlî - 07/06/13

    Abû Hamid Muhammad al-Ghazâlî est un soufi musulman du XIème siècle, qui incarne un soufisme extrêmement savant et raffiné.
    Immense intellectuel, il est célèbre notamment pour s’être radicalement opposé à la philosophie « gréco-arabe ».

  • Al Hallâj - 27/05/13

    Grand mystique musulman, rendu célèbre en France par l’étude que lui consacra Louis Massignon, Al Hallâj est aussi un maître soufi qui contribue aux premiers succès de ce courant spirituel, et un poète.

  • Arafat (Yasser) - 21/05/13

    Yasser Arafat (1929-2004) reste aujourd’hui encore la figure du grand combattant pour la cause palestinienne, récompensé en 1994 du Prix Nobel de la Paix avec les dirigeants israéliens Yitzhak Rabin et Shimon Peres « pour leurs tentatives de pacification au Moyen-Orient » [1] Pourtant, dix ans plus tard, le leader palestinien est de plus en plus isolé et abandonné. Retour sur le parcours mouvementé d’un acteur emblématique du conflit israélo-arabe, et dont le récit ne peut faire l’économie de l’histoire de la libération de la Palestine.

  • Ghassan Tuéni (1926-2012) - 08/05/13

    « Géant de la presse libanaise » (Le Point), « le principal journaliste au Liban, si ce n’est dans le monde arabe » (The New York Times), « Mazarin de l’élite politique libanaise » (Le Monde), « héros tragique, trop grand pour le pays qui l’avait vu naître, trop lucide pour s’en satisfaire » (Le Monde), de nombreux hommages ont été rendus à Ghassan Tuéni à sa mort le 8 juin 2012. Plus récemment, une soirée en son honneur a été organisée le 26 avril 2013 à l’Institut du Monde Arabe à Paris, l’occasion pour plusieurs intellectuels, politiques et amis d’évoquer cette figure majeure du Liban contemporain.

  • Mehmet II le Conquérant (1432-1481) - 04/04/13

    Connu dans le monde entier pour avoir été le sultan de la conquête de Constantinople, événement si bouleversant qu’il est traditionnellement choisi pour marquer le début des Temps Modernes, Mehmet II n’y parvint pas par hasard. Si l’Occident du quinzième siècle le considère comme « la Terreur de l’Europe » et craint sa puissance, et si les Turcs le vénèrent au contraire comme le plus grand sultan qu’ait connu l’Empire ottoman, c’est bien parce qu’il fut un dirigeant hors pair, aux compétences militaires et stratégiques brillantes, mais aussi un grand protecteur des arts et un réorganisateur bienvenu de l’organisation ottomane. Monté sur le trône très tôt, à l’âge de douze ans, Mehmet doit gérer un Empire en crise, confronté notamment à une nouvelle croisade lancée par le roi de Hongrie. C’est à la fois par le développement de la force militaire impériale et par une habileté diplomatique non moins efficace que Mehmet II parvient ensuite à lancer ses grandes expéditions, dont la première aboutit à la chute de Constantinople et, avec elle, de l’Empire byzantin, dernière force chrétienne en Orient. Il ne cessera dès lors d’étendre ses conquêtes, assurant pour longtemps la solidité de ce qui devient alors le cœur de l’Empire ottoman, à savoir l’Anatolie et les Balkans – tout en réorganisant l’administration de l’Empire et en favorisant son rayonnement artistique et culturel.

  • Ibn Arabî - 01/04/13

    Né en 1165 à Murcie (en Al-Andalus) et mort en novembre 1240 à Damas, Ibn Arabî est un théologien et un maître soufi arabe, déployant une pensée extrêmement complexe et fascinante.

  • Al-Idrisi (1100-1165) - 21/03/13

    Al-Idrisi est un célèbre géographe arabe du XIIème siècle, qui a travaillé à la cour des rois normands de Sicile. Son œuvre, à travers deux ouvrages de géographie, une version brève de commande et une version plus détaillée ensuite, incarne et reflète le bouillonnement culturel qui anime la Méditerranée médiévale.

  • Moïse Maïmonide - 14/03/13

    Moïse Maimonide (en hébreu Moshe ben Maïmon) est un philosophe et médecin juif né à Cordoue en 1138 et mort à Fostat (Le Caire) en 1204. Par ses travaux théologiques et philosophiques, il est extrêmement célèbre et influent à la fois dans la communauté juive, en terre d’islam et en Occident chrétien.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice