Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2400 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Portraits historiques

Portraits historiques

Trier par :
  • Qasim Amin, un penseur féministe ? - 15/10/13

    Qasim Amin est une grande figure de la Nahda, dont les travaux demeurent, aujourd’hui encore, controversés. Ses amitiés ont fait de lui un proche de ‘Abduh et de Zaghloul, et sa pensée a côtoyé les débuts du réformisme islamique.

  • Saad Zaghloul - 07/10/13

    Le nom de Zaghloul est associé à la naissance du nationalisme égyptien. Il est en effet celui qui donnera au Wafd Wafd, qui signifie « délégation », est le nom de l’un des premiers partis nationalistes égyptiens, né avec le XXe siècle. son acte de naissance.

  • Muhammad ‘Abduh - 30/09/13

    Avec Muhammad ‘Abduh, disciple d’Afghani, l’idée de réforme prend une tournure particulière dans le monde musulman de la fin du XIXe siècle, pour deux raisons essentielles. La première tient à la personnalité de ‘Abduh, qui n’a pas été un homme politique à proprement parler, mais plutôt un penseur devenu fonctionnaire dans le but de rendre ses velléités réformistes effectives.
    C’est en ce sens que la notion de « réforme » s’ancre dans un réel politique et social dont elle avait jusqu’à présent été tenue éloignée. Par ailleurs, il faut noter que ‘Abduh disparaît en 1905, et le fait que l’époque de son activité intellectuelle coïncide avec le tournant du siècle n’est pas anodin. Voici donc une seconde raison, conjoncturelle, qui fait de ‘Abduh un personnage charnière de l’histoire des idées politiques du monde arabe. Egyptien de souche, il accompagnera de sa plume les évolutions politiques et sociales en cours et à venir dans une aire arabo-islamique alors en pleine ébullition.

  • Hafez al-Assad et la création de l’appareil d’état syrien - 26/09/13

    Hafez al-Assad (6 octobre 1930 - 10 juin 2000) est le président de la république syrienne, de 1971 à sa mort. Il prend le pouvoir en Syrie suite à un coup d’état. Sous sa présidence, la vie politique est structurée autour du parti Baas dans un régime corporatiste ; la Syrie devient progressivement un Etat centralisé et bureaucratique, ainsi qu’un acteur majeur du monde arabe en matière de géopolitique. Une répression très forte est menée à l’encontre des opposants politiques d’Hafez al-Assad (notamment les massacres de Hama à l’encontre des Frères musulmans en 1982) et un système de surveillance de la société civile est mis en œuvre - système encore aujourd’hui en place sous la présidence de son fils, Bachar al-Assad.

  • Jamal al-Din al-Afghani, fondateur du réformisme islamique moderne - 20/09/13

    Le terme « réforme » a une signification particulière en islam. Il y aurait une erreur à l’assimiler d’emblée à une forme de progressisme politique. Le mot arabe signifiant « réforme » est islah, toujours connoté positivement, et fréquemment associé à tadjid, qui signifie « renouvellement ». Si ce renouvellement est souvent perçu comme nécessaire, il ne doit pas être systématiquement apparenté à une quête de nouveauté.

  • Tahtawi, le pionnier de la Nahda - 06/09/13

    Au XIXe siècle, le monde arabe est le lieu de changements profonds. L’Empire ottoman s’affaiblit, et la société connaît des mutations d’une ampleur considérable. En parallèle de ces changements économiques, politiques et sociaux, la pensée elle-même se renouvelle, dans l’exacte mesure où elle se situe par rapport à ces changements.

  • Farouk, un roi égyptien - 03/07/13

    Historienne et historienne de l’art, Caroline Kurhan est spécialiste de l’Égypte du XIXème et du début XXème siècle.

  • Zaki al-Arsouzi, nationaliste arabe et inspirateur du Baath - 20/06/13

    Inspirateur de l’idéologie du parti Baath, Zaki al-Arsouzi est un fervent défenseur du nationalisme arabe.
    Ulcéré par la cession du sandjak d’Alexandrette à la Turquie par la France en 1939, il s’engage en politique et défend la supériorité de la langue arabe dans ses écrits. Retour sur le parcours d’un intellectuel arabe de l’entre-deux-guerres, dont la mémoire reste souvent occultée.

  • Al-Ghazâlî - 07/06/13

    Abû Hamid Muhammad al-Ghazâlî est un soufi musulman du XIème siècle, qui incarne un soufisme extrêmement savant et raffiné.
    Immense intellectuel, il est célèbre notamment pour s’être radicalement opposé à la philosophie « gréco-arabe ».

  • Al Hallâj - 27/05/13

    Grand mystique musulman, rendu célèbre en France par l’étude que lui consacra Louis Massignon, Al Hallâj est aussi un maître soufi qui contribue aux premiers succès de ce courant spirituel, et un poète.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice