Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2500 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Portraits historiques

Portraits historiques

Trier par :
  • Al-Fârâbî (1) : Les fondements d’une philosophie politique - 18/12/13

    Al-Fârâbî nait en 872 et meurt à Damas, en 950. Il est l’une des grandes figures de la philosophie médiévale, et a été surnommé le « Second maître » par Ibn Rushd (Averroès), le premier n’étant autre qu’Aristote.
    Ceci suffit à témoigner de l’importance qu’il revêt pour la tradition. L’originalité de sa philosophie tient en très grande partie à l’effort qu’il a manifesté pour introduire le politique et la vie collective dans la pensée philosophique.

  • Ahmad Faris al-Chidyaq ou la soif de progressisme - 09/12/13

    Chidyaq est une figure de la Nahda moins célèbre aujourd’hui que ses contemporains. Pourtant, il n’a pas été une figure secondaire de ce mouvement progressiste. À l’inverse de Tahtawi, ou de Khayr al-Din, il n’a pas reçu d’éducation musulmane dans son enfance, né dans une famille maronite libanaise.

  • Nasr Hamid Abu Zayd - 18/11/13

    Nasr Hamid Abu Zayd est une figure de l’exégèse coranique du XXe siècle. Cet Egyptien passionné par la littérature arabe entre dans l’étude du Coran par la voie littéraire et herméneutique.

  • Hassan al-Banna (1906-1949) et la politisation de l’islamisme - 12/11/13

    L’islamisme est une idéologie politique qui tend à faire du corpus religieux un programme politique. L’islam politique s’élabore au XIXe siècle, les dimensions idéologique et politique prenant progressivement le pas sur les dimensions culturelle et intellectuelle dans le courant des années 1920-1930.

  • Mohammed Arkoun : historiciser l’Islam - 12/11/13

    Mohammed Arkoun est l’une des grandes figures de la pensée philosophique et anthropologique du fait religieux de la deuxième moitié du XXe siècle. Succédant à de grands noms de l’islamologie, comme Louis Massignon (dont il a été l’élève), il produira une nouvelle approche des textes et de l’histoire de l’islam en puisant dans l’évolution des sciences sociales et de la philosophie.

  • Rashid Rida - 05/11/13

    Rashid Rida est avec Kawakibi l’un des représentants les plus brillants du réformisme musulman qui nait dans l’aire syro-libanaise sous l’impulsion de ‘Abduh et d’Afghani. Il connaîtra toutefois un parcours différent.

  • ‘Abd al-Rahman al-Kawakibi : une analyse panarabe du despotisme - 29/10/13

    Avec al-Kawakibi, le réformisme de la Nahda s’épanouit hors d’Egypte et se colore d’un nationalisme arabe doublé d’une forme de panislamisme. Originaire d’Alep, Kawakibi formule à la fin du XIXe siècle une critique forte de l’Empire ottoman qu’il juge marqué par une forme de despotisme inconciliable avec le « vrai » esprit de l’islam.

  • Qasim Amin, un penseur féministe ? - 15/10/13

    Qasim Amin est une grande figure de la Nahda, dont les travaux demeurent, aujourd’hui encore, controversés. Ses amitiés ont fait de lui un proche de ‘Abduh et de Zaghloul, et sa pensée a côtoyé les débuts du réformisme islamique.

  • Saad Zaghloul - 07/10/13

    Le nom de Zaghloul est associé à la naissance du nationalisme égyptien. Il est en effet celui qui donnera au Wafd Wafd, qui signifie « délégation », est le nom de l’un des premiers partis nationalistes égyptiens, né avec le XXe siècle. son acte de naissance.

  • Muhammad ‘Abduh - 30/09/13

    Avec Muhammad ‘Abduh, disciple d’Afghani, l’idée de réforme prend une tournure particulière dans le monde musulman de la fin du XIXe siècle, pour deux raisons essentielles. La première tient à la personnalité de ‘Abduh, qui n’a pas été un homme politique à proprement parler, mais plutôt un penseur devenu fonctionnaire dans le but de rendre ses velléités réformistes effectives.
    C’est en ce sens que la notion de « réforme » s’ancre dans un réel politique et social dont elle avait jusqu’à présent été tenue éloignée. Par ailleurs, il faut noter que ‘Abduh disparaît en 1905, et le fait que l’époque de son activité intellectuelle coïncide avec le tournant du siècle n’est pas anodin. Voici donc une seconde raison, conjoncturelle, qui fait de ‘Abduh un personnage charnière de l’histoire des idées politiques du monde arabe. Egyptien de souche, il accompagnera de sa plume les évolutions politiques et sociales en cours et à venir dans une aire arabo-islamique alors en pleine ébullition.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice