Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2700 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Analyses de l’actualité

Analyses de l’actualité

Trier par :
  • En lien avec les élections législatives du 9 avril en Israël : retour sur le parti travailliste israélien. Vers la fin d’une époque ? (1/3) - 05/04/19

    Le parti travailliste (PT) naît en janvier 1968 de la fusion des différents partis politiques aux origines de la création de l’État d’Israël. Avant 1968, les travaillistes, qui se revendiquent du sionisme socialiste, posent les fondements de l’Etat hébreu à travers les kibboutzims, la création de l’Etat-providence, les programmes de migrations juifs ou par l’édification d’une défense efficace (1). Ce parti, celui de Golda Meir, d’Yitzhak Rabin, de Shimon Pérès et d’Ehud Barak, remporte l’ensemble des élections législatives jusqu’en 1977, défait par le Likoud, dirigé à l’époque par Menahem Begin. Depuis 1977, sa domination historique dans le paysage politique s’est graduellement effritée, comme l’attestent ses différents résultats électoraux. Les dernières élections du 17 mars 2015 ont été remportées par le Premier ministre sortant, Benyamin Netanyahou, en passe de dépasser la longévité de David Ben Gourion à la tête du pays. La dernière victoire électorale à la Knesset remonte à 1999.
    Retour sur l’histoire de ce parti, alors que vont se dérouler dans quelques jours, le 9 avril, les élections législatives anticipées.

  • Syrie : huit ans après le début de la guerre, une partie de la population syrienne reste mobilisée contre le régime - 04/04/19

    Alors que la guerre en Syrie entre dans sa neuvième année, des centaines de Syriens se sont réunis ces dernières semaines à Deraa, berceau des soulèvements contre Bachar al-Assad, pour protester contre la reconstruction de la nouvelle statue du père de l’actuel président. « La Syrie est à nous, pas pour la maison d’Assad », ont scandé des manifestants, le 10 mars, alors que les forces de sécurité empêchaient les résidents d’autres quartiers de la ville de se joindre au mouvement (1). La statue d’Hafez al-Assad avait en effet été détruite lors des soulèvements anti-régime de mars 2011 (2), prémices d’une guerre dont on ne voit pas la fin. « Les manifestants utilisent les mêmes chants que ceux de 2011 et réclament de nouveau la chute du régime », précise Ziad Majed (3), politologue franco-libanais et professeur à l’Université américaine de Paris, co-auteur du livre Dans la tête de Bachar al-Assad. Signe que, malgré une série de victoires sur le terrain par les forces pro-gouvernementales et le soutien d’une partie de la population, certains Syriens sont toujours mobilisés contre le régime, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

  • Conflit israélo-palestinien : le revirement américain sur le plateau du Golan. Quelles conséquences ? - 01/04/19

    Le 25 mars, le Président Trump a signé un décret en présence du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou pour reconnaître la souveraineté de l’Etat d’Israël sur le plateau du Golan (1). Condamnée par la communauté internationale, et notamment par les pays du Moyen-Orient, cette décision réaffirme un peu plus le soutien accordé par la Maison Blanche à Benyamin Netanyahou, deux semaines avant les élections israéliennes.

  • Les représentations de la Révolution iranienne de 1979, le tableau surréaliste du photographe Michel Setboun - 25/03/19

    Pour les quarante ans de la Révolution islamique en Iran, fleurissent un peu partout en Occident des analyses qui s’évertuent à replacer cet événement dans un cadre historique, social et politique bien défini. Si les conséquences de cette révolution en Iran et au Moyen-Orient sont relativement bien connues, la complexité de sa genèse et la rapidité de l’établissement d’une théocratie islamique dans le pays médusent encore aujourd’hui nombre de politologues et d’historiens.

  • Quel avenir pour la Cisjordanie ? - 15/03/19

    Depuis la guerre des six jours (1967), Israël contrôle la Cisjordanie. Ce territoire palestinien d’un peu plus de 5 000 km2 est situé entre l’Etat Hébreu et la Jordanie. Malgré les Accords d’Oslo (1) du début des années 1990, le nombre d’habitants dans les colonies israéliennes n’a cessé d’augmenter ces dernières décennies, atteignant le nombre de 450 000 pour l’année 2019. Ce territoire n’a jamais été intégré à l’Etat d’Israël, mais cela pourrait changer, car une partie de la droite nationaliste et religieuse israélienne plaide de plus en plus pour une annexion de toute ou partie de la Cisjordanie.

  • A l’heure de la bataille décisive contre Daech, retour sur les origines de l’Etat islamique en Syrie - 13/03/19

    Les forces démocratiques syriennes (FDS) ont lancé dimanche 10 mars un ultime assaut contre les combattants de Daech repliés à Baghouz. Ce territoire de quelques kilomètres carrés, situé en Syrie à peu de distance de la frontière irakienne, est le dernier bastion de l’État islamique ; il représente seulement 1% de l’immense territoire, d’une superficie équivalente à celle de la Grande-Bretagne, autrefois contrôlé par l’organisation. Or, cette possession territoriale était précisément ce qui permettait à Daech de se revendiquer comme Etat et non seulement comme organisation terroriste – ce que serait par opposition Al-Qaida par exemple. Alors que Daech comme Etat vit selon les FDS ses dernières heures, il convient de revenir sur l’histoire de son implantation dans le territoire syrien.

  • Elections législatives israéliennes : les partis et les candidats en lice - 22/02/19

    Fin décembre 2018, Benyamin Netanyahou a dissout le Parlement israélien, entraînant l’organisation d’élections anticipées pour la mi-avril. Officiellement, le Premier ministre a pris cette décision « quand il a été clairement établi que la coalition au pouvoir ne pourrait pas faire adopter la loi pour inclure les Juifs ultra orthodoxes dans le service militaire » (1), mais officieusement, Benyamin Netanyahou, cerné par les affaires de corruption, souhaiterait renouveler son mandat comme chef du gouvernement et profiter d’un immunité politique, à l’heure ou la police israélienne a demandé son inculpation (2).

    A l’approche des élections israéliennes, organisées le 9 avril prochain, les partis avaient jusqu’au jeudi 21 février pour s’enregistrer. Les alliances politiques passées à la dernière minute pourraient être déterminantes pour le cours des élections.

  • Geir Pedersen : l’homme au travail le plus difficile du monde peut-il sauver la Syrie ? - 14/02/19

    Le nouvel envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, Geir Pedersen, a pris ses fonctions le 8 janvier 2018. Il a effectué du 14 au 17 janvier son premier voyage à Damas pour tenter de relancer le processus de paix en Syrie. Comment ce diplomate norvégien peut-il réussir à relancer les pourparlers de paix moribonds dans un pays en guerre depuis huit ans, là où ses trois prédécesseurs ont échoué ? Décryptage autour du métier considéré comme le « plus difficile du monde ».

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Azerbaïdjan, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice