Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2700 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Religion

Religion

  • Le martyr sunnite transnational « de type al-Qaeda » - 13/02/14

    Depuis quelques mois, le Liban se voit régulièrement attribuer une rubrique dans la presse écrite internationale ou sur Internet en raison des nombreux attentats dont le pays fait l’objet. La vague d’attentats qui le submerge aujourd’hui interroge journalistes et spécialistes. La fréquence et l’ampleur de ces modes opératoires ne s’étaient pas observées au Pays du Cèdre depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005.

  • Nasr Hamid Abu Zayd - 18/11/13

    Nasr Hamid Abu Zayd est une figure de l’exégèse coranique du XXe siècle. Cet Egyptien passionné par la littérature arabe entre dans l’étude du Coran par la voie littéraire et herméneutique.

  • Mohammed Arkoun : historiciser l’Islam - 12/11/13

    Mohammed Arkoun est l’une des grandes figures de la pensée philosophique et anthropologique du fait religieux de la deuxième moitié du XXe siècle. Succédant à de grands noms de l’islamologie, comme Louis Massignon (dont il a été l’élève), il produira une nouvelle approche des textes et de l’histoire de l’islam en puisant dans l’évolution des sciences sociales et de la philosophie.

  • Compte rendu de la conférence de Wissam Halabi-Halawi « La Taqiyya chez les Druzes - Quand le sacré est secret », tenue le 15 mai 2013 à la Bibliothèque Orientale de l’Université Saint Joseph de Beyrouth, dans le cadre du séminaire d’études arabes, médiévales et modernes : les sources et leur interprétation. - 16/05/13

    Les Druzes sont une minorité d’environ un million de personnes réparties entre trois foyers principaux de peuplement : dans les montagnes du Chouf au Liban, dans le sud de la Syrie et au nord de l’état d’Israël en Galilée. Ils professent une religion musulmane hétérodoxe établie au début du XIe siècle en Egypte, non reconnue par les autorités islamiques. Il s’agit d’une religion socialement définie puisqu’il faut naître Druze pour suivre la religion druze. Le druzisme se caractérise aussi par la Taqiyya, la dissimulation de la religion. Celle-ci concerne les personnes extérieures au druzisme, à qui les Druzes peuvent cacher leur religion et qui ne peuvent pas se convertir. Elle s’applique également au sein de la communauté druze qui distingue les non-initiés à la doctrine, les “ignorants” des “sages” ayant accès aux textes.

  • La religion en Jordanie - 13/05/13

    Si l’islam est proclamé religion d’Etat en Jordanie dans la Constitution de 1952, selon l’article 14, « l’État protège la libre pratique des religions et des croyances conformément aux traditions du royaume ».

    Et de fait, l’on peut observer une certaine diversité parmi les religions et les pratiques religieuses : un peu plus de 90% de la population est musulmane, 4% chrétienne, le reste se constituant de Druzes et de Samaritains. Quelle place et quel rôle les religions tiennent-elles en Jordanie ? Sous quelles modalités ? Et quelles relations nouent-t-elles entre elles ?

  • Emma Aubin-Boltanski, Pèlerinages et nationalisme en Palestine – Prophètes, héros et ancêtres - 12/11/12

    Dans la Palestine d’après les accords d’Oslo, signés en 1993 par l’OLP et l’État d’Israël, un large mouvement d’élaboration identitaire nationale est enclenché par la toute nouvelle Autorité Palestinienne. C’est ce processus de reconstruction de l’identité palestinienne, mise à mal par la difficile histoire de la Palestine depuis 1948 et par l’éclatement du territoire national prévu par les accords d’Oslo – entre la bande de Gaza, Jérusalem-Est et la Cisjordanie, elle-même partagée en trois zones placées sous contrôle palestinien (zone A), mixte (zone B) ou israélien (zone C) – qu’étudie dans cet ouvrage Emma Aubin-Boltanski, chercheuse en anthropologie des religions au CNRS et à l’EHESS, à travers le prisme des pèlerinages. Publié en 2007 aux éditions de l’EHESS, le livre se présente comme la synthèse d’une enquête anthropologique menée par l’auteur en Palestine entre 1998 et 2003, analysée et complétée par une recherche historique approfondie. L’objet est d’étudier un phénomène spécifique, celui des pèlerinages ou mawsim-s, pour mettre au jour une réalité plus large, celle de l’entreprise de refondation d’une communauté politique forte, assise sur des référents identitaires communs, par l’Autorité Palestinienne, qui instrumentalise à cette fin les rituels traditionnels du pèlerinage avec plus ou moins de succès. La question du rapport entre le politique et le religieux est bien entendu posée, et se voit apporter une réponse dans la conclusion de l’ouvrage.

  • Le culte des saints en islam - 05/11/12

    La question de la sainteté est complexe en islam, religion qui condamne toute forme d’adoration ou de prière tournée vers un autre Dieu, l’assimilant à de l’idolâtrie. De plus, l’islam, issu d’une prédication prophétique, ne définit pas précisément la notion de « sainteté », privilégiant celle de « prophétie » : ces deux termes, recouvrant deux réalités différenciées mais parfois imbriquées, entretiennent des relations complexes, tant au niveau théorique que dans la pratique (quant à la désignation de tel ou tel personnage). Pour autant, différentes formes de culte ont pu être rendues au cours de l’histoire de l’islam à des figures d’élection, prophètes ou saints. Entre rites superstitieux, souvent héritiers du paganisme antéislamique et effectués dans le cercle familial ou villageois, et élaboration d’une véritable théorie de la sainteté par les grands mystiques du Moyen Âge, le culte des saints est une pratique plurielle, controversée, qui suscite encore aujourd’hui une opposition farouche de la part des tenants d’un islam revendiqué comme « pur », tout en continuant d’exister et de se pratiquer en divers lieux.

  • Compte rendu de la conférence « Quelle gouvernance pour le Liban ? » du 10 septembre 2012 au Collège des Bernardins à Paris - 24/09/12

    Dans le contexte de la venue au Liban du Pape de l’église catholique romaine Benoit XVI, du 14 au 16 septembre 2012, Carol Saba, avocat franco-libanais et porte-parole de l’Assemblée des Évêques Orthodoxes de France, Bahjat Rizk, attaché culturel du Liban auprès de l’Unesco, et Monseigneur Philippe Brizard, directeur général émérite de l’Œuvre d’Orient et président de l’association rencontre européenne de la Salette (ARES), ont débattu de la question de l’organisation politique du Liban.

  • Sunnites et chiites dans l’Orient médiéval - 17/09/12

    Le sunnisme et le chiisme, que nous connaissons comme les deux principaux courants de l’islam, résultent d’un processus plus ou moins lent d’élaboration d’un système de pensée, au sein de la nouvelle religion apparue au VIIe siècle en Arabie et de l’Empire islamique en formation. L’un comme l’autre se sont formés l’un par rapport à l’autre, et même l’un contre l’autre ; leurs divergences portent autant sur le religieux que sur le politique, notamment autour de la question de l’autorité. Après la Grande Discorde, les sunnites s’étant imposés comme les chefs de la communauté musulmane, le chiisme s’affirme comme la principale minorité de l’islam. Parfois considérés comme des dissidents par rapport à « l’orthodoxie » sunnite, les chiites occuperont désormais une place à part au sein du monde islamique, mais parviennent à plusieurs reprises à mettre en place un pouvoir politique fort, des Fatimides d’Égypte à l’Iran des Safavides.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Azerbaïdjan, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice