Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2700 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Oman

Oman

  • Sultanat d’Oman de 1956 à 1977 - 08/08/12

    La crise de Suez en 1956 ainsi que les difficultés financières du gouvernement britannique amènent celui-ci à repenser sa politique au Moyen-Orient à la fin des années 1950. Cependant, l’importance financière des champs pétroliers omanis et l’incapacité du sultan Said à gérer les différentes crises que traverse son pays rendent le départ des troupes britanniques, souhaité par Londres, compliqué. En effet, les Britanniques doivent s’assurer qu’une fois les troupes parties, le gouvernement du sultan sera en mesure de protéger les intérêts financiers de la Grande-Bretagne. Cette nécessité provoque l’abdication forcée de Said et la montée sur le trône de son fils, Qabus, désireux de faire de son pays un Etat moderne et intégré sur le plan international.

  • Sultanat d’Oman de 1932 à 1955 : la progressive unification du pays - 01/08/12

    En 1932, Said bin Taymur accède au trône d’Oman après l’abdication de son père. La même année, des réserves importantes de pétrole sont découvertes sur l’île de Bahreïn et Said est convaincu que le sous-sol de la péninsule possède également du pétrole. Les intérêts des Britanniques et ceux de la compagnie pétrolière britanniques Petroleum Development Oman (PDO) divergent cependant. En effet, le gouvernement britannique soutient la dynastie des sultans al Bu Said pour des raisons politico-stratégiques, alors que le PDO peut traiter avec les chefs tribaux tant que les limites de leurs territoires sont suffisamment nettes pour négocier une concession pétrolière. La politique des Britanniques évolue également : leur intérêt pour les territoires intérieurs et non plus pour la seule côte, comme lors de la période précédente, fait qu’ils cherchent à les contrôler (alors qu’ils se tenaient éloignés des affaires internes du sultanat pour des questions financières). Ainsi, en 1955, les forces armées du sultanat, entraînées par les Britanniques, envahissent Nizwa et mettent fin au règne de l’imam qui gouvernait l’arrière-pays jusqu’alors.

  • Sultanat d’Oman dans les années 1920 : l’empire informel - 24/07/12

    La fin de la Première Guerre mondiale et l’effondrement de l’Empire ottoman permettent aux Britanniques d’agrandir leur sphère d’influence, ce qui nécessite des voies de communications militaires et civiles. Leur intérêt se concentre, entre autre, sur la bande côtière nommée « Mascate [1] ». Les premières prospections pétrolières dans les années 1920 font également de l’arrière-pays une zone d’importance géostratégique majeure pour les Britanniques.

  • Sultanat d’Oman de 1798 à 1920 : la progressive implantation britannique - 19/07/12

    Pendant le dix-neuvième siècle, les Britanniques ont tenté de réussir deux tâches contradictoires. Intégrer Oman à leur empire informel, en raison de sa place stratégique sur la route des Indes, mais sans s’impliquer dans la politique intérieure du pays. Ils se sont donc assurés de la dépendance des dirigeants omanis en supprimant leurs sources de revenus traditionnelles (trafic d’esclaves et d’armes en provenance de Zanzibar, la colonie omanie d’Afrique de l’Est). Ils ont ainsi isolé le sultanat et fragilisé la position des dirigeants, en proie au mécontentement chronique des populations de l’arrière-pays. Les Britanniques ont progressivement dû s’impliquer militairement et plus seulement économiquement.

  • L’aviation civile au Moyen-Orient : de l’importance économique à l’enjeu géostratégique - 28/02/12

    Adil Zebdi est expert en aéronautique depuis plus de 26 ans. Il conseille les compagnies aériennes pour des opérations de location, de vente ou d’achat d’avions. Parmi ses clients, on peut citer Qatar Airways, Air Afrique, Saudia, Kuwait Airways, Egyptair, Cathay Pacific, Singapore Airlines, Lufthansa et Lufthansa Technik, etc. Il intervient également pour le compte de gouvernements dans le cadre de l’achat de leurs avions officiels.
    Par ailleurs, il est conseiller de la société canadienne Bombardier pour la vente de leurs avions d’affaires dans les pays de la Ligue Arabe.
    Contact : azebdi@orange.fr

  • Mathieu Guidère, Le choc des révolutions arabes - 06/06/11

    Mathieu Guidère est professeur d’islamologie à l’Université de Toulouse II, agrégé d’arabe, ancien directeur de recherche à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr et ancien professeur de veille stratégique à l’Université de Genève.

  • Le Conseil de coopération du Golfe se déclare favorable à l’adhésion de la Jordanie et du Maroc - 11/05/11

    Les six Etats membres du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar) réunis en sommet le 10 mai à Ryad, se sont déclarés favorables à une adhésion de la Jordanie et du Maroc.

  • Grand Moyen-Orient - 22/04/11

    Avec les attentats du 11 septembre 2001, qui ont fait environ 3 000 victimes sur son sol, les Etats-Unis se considèrent en guerre contre le terrorisme et posent le problème de la sécurité de leur territoire face à la menace des islamistes radicaux. Toute leur politique doit alors être repensée. En effet, les Etats-Unis s’appuyaient jusque là sur certains régimes autoritaires pour maintenir un équilibre dans la région et garantir leurs intérêts. Or, ce sont dorénavant ces mêmes Etats qui serviraient de base au terrorisme. L’administration Bush, largement influencée par l’idéologie des néo-conservateurs, prend l’initiative, à partir de 2004, d’un Grand Moyen-Orient remodelé, démocratisé et où les éléments terroristes seraient moins enclins à se développer.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Azerbaïdjan, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice