Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2600 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Etats-Unis

Etats-Unis

  • Les discussions israélo-palestiniennes de Charm el-Cheikh - 15/09/10

    Selon l’envoyé américain George Mitchell, les discussions entamées le 14 septembre à Charm el-Cheikh entre Mahmoud Abbas et Benyamin Nétanyahou ont porté sur plusieurs questions, et « plusieurs de ces sujets ont été discutés de façon très sérieuse, détaillée et étendue ». Il n’a pas donné plus de précisions sur les sujets abordés. Les deux dirigeants n’ont pour leur part fait aucune déclaration publique. Les négociations doivent se poursuivre aujourd’hui à Jérusalem.

  • Rencontre en Egypte entre Benyamin Nétanyahou et Mahmoud Abbas - 14/09/10

    - A la suite de la reprise des négociations directes à Washington le 2 septembre dernier, les deux dirigeants se retrouvent aujourd’hui à Charm el-Cheikh, avec la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton et l’émissaire américain George Mitchell.
    - La question de la fin du moratoire sur les constructions israéliennes dans les colonies, prévue pour le 26 septembre, est au cœur du sujet : pour Mahmoud Abbas, une reprise des constructions signifierait la fin du dialogue direct ; Benyamin Nétanyahou aurait quant à lui laissé entendre qu’il existerait des « options intermédiaires » concernant le gel des colonies.
    Le Premier ministre israélien souhaite également aborder la question de la reconnaissance d’Israël comme « Etat juif » par les Palestiniens.
    - La rencontre devrait se poursuivre le 15 septembre à Jérusalem, avec la participation d’Hillary Clinton.

  • Relance des négociations directes - 03/09/10

    - Dans le cadre des négociations ouvertes le 2 septembre à Washington, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ont décidé de se retrouver les 14 et 15 septembre à Charm el-Cheikh, puis toutes les deux semaines, selon l’émissaire de Barack Obama, George Mitchell.
    Benyamin Nétanyahou et Mahmoud Abbas ont réaffirmé leur objectif de mettre en place deux Etats et de rechercher un accord pour parvenir à la paix. Mais le détail des discussions entre les deux hommes, qui ont eu un entretien en tête-à-tête, n’est pas connu et « doit être maintenu privé, et traité avec la plus grande sensibilité », selon George Mitchell.
    - A l’issue de l’entretien, la nécessité d’arrêter la colonisation a été soulignée par les Palestiniens, car « sans arrêt de la colonisation, nous ne pourrons pas continuer dans les négociations ».
    - Dans le contexte de la reprise des négociations de paix directes, et dans celui des attaques contre des colons israéliens en Cisjordanie, le Hamas a annoncé le 2 septembre poursuivre les opérations contre Israël, à la suite de l’arrestation de militants du Hamas. Selon un porte-parole du Hamas, « les opérations de résistance continueront et ces actions ne parviendront pas à affaiblir la résistance ni à apporter la sécurité à l’occupation (israélienne) ».

  • Vers un nouveau plan de paix américain au Moyen-Orient (2/2) ? - 02/09/10

    La prise de fonction de Barack Obama en janvier 2009 s’effectue alors que l’opération « Plomb durci » menée par Israël contre le Hamas vient de s’arrêter (cessez-le-feu unilatéral d’Israël le 18 janvier 2009). Dans ce contexte de violence, et alors que l’Autorité palestinienne décide de se retirer des négociations en protestation à l’opération israélienne, le nouveau président affiche l’ambition de faire avancer le dossier de la paix. Sa décision semble également motivée par le constat de l’échec de son prédécesseur George W. Bush, notamment l’idée de mettre en place un « grand Moyen-Orient » basé sur les fondements démocratiques occidentaux. Cette politique est en outre considérée comme ayant favorisé les mouvements islamistes soutenus par l’Iran, le Hezbollah libanais et le Hamas palestinien.

  • Derniers préparatifs avant l’ouverture des négociations directes à Washington le 2 septembre entre Israéliens et Palestiniens - 01/09/10

    Dans le contexte de la reprise des violences en Cisjordanie qui ont fait 4 morts israéliens, Israéliens et Palestiniens terminent de préparer la reprise des négociations, qui doivent s’ouvrir le 2 septembre. Elles sont précédées le 1er septembre par un dîner à la Maison blanche, en compagnie du président égyptien Hosni Moubarak et du roi jordanien Abdallah II. La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton doit rencontrer séparément aujourd’hui Benyamin Netanyahou et Mahmoud Abbas, ainsi que, successivement, le ministre jordanien des Affaires étrangères, le ministre égyptien des Affaires étrangères, l’ancien président américain Jimmy Carter, le représentant du Quartet Tony Blair. Les négociations doivent porter sur la création d’un Etat palestinien ; sur le sort des réfugiés palestiniens ; sur la colonisation israélienne, aujourd’hui gelée, mais dont le moratoire doit prendre fin le 26 septembre.

  • Vers un nouveau plan de paix américain au Moyen-Orient (1/2) ? - 31/08/10

    La volonté du président américain Barack Obama de parvenir à la paix au Moyen-Orient s’inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs, soucieux de trouver une solution au conflit israélo-arabe. En dépit des oppositions auxquelles la diplomatie américaine a été confrontée depuis l’arrivée au pouvoir de Barack Obama, la récente déclaration de la secrétaire d’Etat Hillary Clinton concernant la reprise des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens prévue pour le 2 septembre 2010 confirme la volonté américaine. Cette annonce intervient alors que les dernières troupes de combat américaines quittent l’Irak le 31 août, les 50 000 militaires encore présents se redéployant définitivement fin 2011, et que le président Obama se trouve confronté à des défis en politique intérieure.

  • Allocution télévisée du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki : « L’Irak est aujourd’hui souverain et indépendant » - 31/08/10

    Le 31 août, dernier jour de la mission des troupes de combat américaines en Irak, le Premier ministre irakien a prononcé une allocution télévisée. Il a notamment déclaré : « C’est un jour qui restera dans les mémoires de tous les Irakiens. L’Irak devient aujourd’hui un pays souverain et indépendant ». Alors que de récentes violences ont visé les forces irakiennes de sécurité, et que l’inquiétude gagne le pays sur la capacité des troupes et de la police irakiennes à prendre le relais des troupes américaines, Nouri al-Maliki a réaffirmé que « les forces de sécurité irakiennes sont capables de prendre leurs responsabilité. Malheureusement, nous sommes confrontés à une campagne de scepticisme et nous sommes sûrs que son objectif est d’empêcher le retrait ».
    La fin de la mission américaine sera annoncée le 31 août au soir par le président Barack Obama au cours d’un discours prononcé dans le Bureau ovale de la Maison Blanche.
    Le 1er septembre, l’armée américaine ainsi que le vice-président américain Joe Biden en visite surprise en Irak, lanceront l’opération New Dawn (Aube nouvelle) : les 50 000 militaires américains présents sur le sol irakien auront pour mission d’entrainer les forces de sécurité irakiennes. Ils quitteront définitivement l’Irak fin 2011, selon un accord conclu en novembre 2008 entre les Etats-Unis et l’Irak.

  • Benyamin Netanyahou propose de rencontrer Mahmoud Abbas en tête à tête - 27/08/10

    Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou propose de rencontrer le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas « deux fois par mois », une fois ouvertes les négociations de paix directes, le 2 septembre. Pour le Premier ministre, il est « essentiel (que les négociations) se fassent entre dirigeants ». Selon un communiqué du bureau du Premier ministre, celui-ci a commencé à former son équipe, qui sera restreinte, et « qui pourra mener sous son contrôle des pourparlers rapides, sérieux et approfondis ».
    Dans le cadre de la préparation des négociations, Denis Ross, émissaire de l’administration américaine est arrivé en Israël le 26 août au soir. Il pourrait notamment essayer d’arbitrer un arrangement à propos du gel des constructions dans les colonies israéliennes, qui prend fin le 26 septembre.

  • Vers un « mini gel » de la colonisation en Cisjordanie ? - 26/08/10

    Dans le contexte de la reprise des négociations directes prévue le 2 septembre à Washington entre Israéliens et Palestiniens annoncée par la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, et dans celui de la fin du moratoire de dix mois sur les constructions dans les colonies israéliennes en Cisjordanie le 26 septembre 2010, le Premier ministre Benyamin Nétanyahou envisage, selon les médias israéliens, de poursuivre un « mini gel » de la colonisation, après le 26 septembre, dans les colonies isolées. Le but serait de ne pas bloquer la reprise des négociations directes à Washington, l’Autorité palestinienne ayant déclaré pour sa part qu’elle ne participerait plus aux négociations en cas de reprise des constructions dans les colonies juives.
    Dans le gouvernement israélien, certains ministres font part de leur scepticisme sur les chances de succès des négociations. Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a quant à lui indiqué « ne voir aucune raison » de prolonger le gel de la colonisation au delà du 26 septembre. Certains colons demandent également la relance totale de la colonisation.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice