Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient
plus de 2700 articles publiés depuis juin 2010


Page facebook Page google plus Page twitter Abonnement au flux RSS
Accueil > Empire ottoman

Empire ottoman

  • Le lien Méditerranée-Golfe Persique. Du Chemin de fer de l’Euphrate au Chemin de fer de Bagdad. Aperçu historique - 20/07/16

    Le projet de construction d’une ligne reliant Constantinople à Bagdad et plus généralement l’Europe au Golfe persique connue sous l’appellation de Bagdadbahn a constitué un enjeu diplomatique qui a retenu l’attention des chancelleries européennes pendant les dernières années du 19ème siècle et fait l’objet de longues et intenses négociations entre la Grande-Bretagne et l’Allemagne d’une part, mais aussi avec la France et la Russie. Les principaux enjeux étaient bien évidemment stratégiques et politiques, mais aussi financiers et commerciaux. Il s’agira dans un premier temps de situer le projet du Bagdadbahn dans une continuité historique puis dans un second temps de décrire les étapes de son développement.

    Pour la Grande-Bretagne, le contrôle des voies de communications entre l’Europe et l’Inde représentait un enjeu de première importance. L’existence d’un tel projet s’inscrivait dans une longue réflexion sur la nature du système britannique permettant de relier les différentes composantes de l’Empire, les deux options débattues étant la route terrestre (the overland route to India), ou la voie maritime.

  • Le panislamisme (1/3) : fondements et idéologie (1860-1909) - 05/07/16

    Le panislamisme est une idéologie née à la fin du XIXe siècle, dans les années 1860 (1), qui appelle à l’harmonie entre les différentes cultures et États musulmans. Perçu comme un « mouvement de solidarité et de fraternité entre les musulmans », « d’union » mais aussi de « libération et de restauration » (2) des musulmans face à la colonisation et à la domination, des spécialistes comme Abdelfattah Bitat (3) insistent sur la difficulté d’établir une définition claire du panislamisme. L’objectif de ce premier article est donc de tenter de définir le panislamisme, en tenant compte des différentes évolutions historiques, sociales et géographiques, et de retracer les origines de ce courant de pensée majeur né à l’aube de nos sociétés modernes.

  • Entretien avec Stéphane Malsagne pour introduire la question contemporaine au programme de l’agrégation et du Capès d’histoire 2017 : « Le Moyen-Orient de 1876 à 1980 » - 06/06/16

    Stéphane Malsagne est agrégé et docteur en Histoire de l’Université de Paris I. Chercheur sur le Liban contemporain, il est l’auteur, entre autres, de plusieurs articles sur la période précédant la guerre civile. Ses principaux thèmes de recherche portent sur l’armée libanaise depuis 1945 et l’évolution des élites politiques et administratives depuis l’indépendance. Il enseigne régulièrement, comme chargé de cours, l’histoire du Proche et du Moyen-Orient contemporain à Paris I. Sa thèse soutenue en 2008 sur l’ancien président Fouad Chéhab a été dirigée par le Professeur Nadine Picaudou.
    Il sera chargé de cours sur le Moyen-Orient en septembre 2016 à l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines (UVSQ).

  • Compte rendu de la conférence du cycle « Midan Mounira » à l’Institut Français d’Egypte : Jean-Pierre Filiu, Pour une histoire laïque du monde arabe, le 7 février 2016 - 09/02/16

    Les trois centres de recherche français au Caire (CEDEJ, IFAO et IRD), en partenariat avec L’Institut Français d’Egypte, ont mis en place un cycle de grandes conférences mensuelles intitulé « Midan Mounira », s’intéressant à l’Egypte et au Moyen-Orient.
    Ce cycle fut inauguré par Jean-Pierre Filiu, venu discuter, à l’occasion de la présentation de son dernier ouvrage Les Arabes, leur destin et le nôtre (éditions La Découverte, Paris, 2015) au Salon du Livre Francophone du Caire, d’une possible « histoire laïque du monde arabe ».
    Il a ainsi tenu à déconstruire pour son auditoire les histoires qui servent souvent de base aux grands récits qui fondent l’identité du monde arabe, l’objectif de sa conférence étant de voir comment la laïcité dans le monde arabe a pu faire l’objet de malentendus responsables en partie du chaos que nous connaissons aujourd’hui.

  • Khayr al-Din, stratège et penseur politique - 01/10/15

    Avec Tahtawi, Khayr al-Din est l’un des précurseurs du réformisme islamique. Ces deux hommes ont contribué à donner une assise intellectuelle à l’idée d’une compatibilité de l’islam et de la modernité politique. Chacun d’eux a permis l’émergence du courant de pensée dit « réformiste ».

  • Anahide Ter Minassian, L’échiquier arménien entre guerres et révolutions - 16/09/15

    L’année 2015 commémore l’année du génocide arménien, survenu pendant la Première Guerre mondiale, en 1915. Celui-ci débute dès avril 1915, dans le contexte de l’échec militaire de l’armée ottomane, membre de la Triple Alliance, contre les forces de la Triple Entente (France, Grande-Bretagne et Russie). Cet échec militaire sert de prétexte au massacre des Arméniens. En tant qu’héritière de l’histoire d’un peuple auquel elle appartient, mais également en tant qu’héritière des témoins de ce génocide, l’auteur de cet ouvrage, Anahide Ter Minassian, maître de conférence à l’Université Paris I-Sorbonne, revient sur cet événement centenaire mais qui continue à « hanter » les Arméniens jusqu’à devenir un élément intrinsèque de leur identité. En ce sens, Anahide Ter Minassian est une historienne pionnière de la « question arménienne ».

  • La politique occidentale à l’égard des sunnites du Moyen-Orient au XX ème siècle - 16/07/15

    Ecrivain et historien. Maîtrise de Sciences Economiques, docteur en histoire de l’INALCO. A été directeur de l’Office du Tourisme libanais à Paris pour la France et l’Europe. Président d’honneur du Mouvement Condorcet. Actuellement Chercheur associé à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman.

    A publié notamment Mémoire de l’aube, chroniques libanaises (1987) ; La maison absente (1991) ; La France et l’Orient arabe, naissance du Liban moderne (1993) ; Entretiens avec Maxime Rodinson, Entre Islam et Occident (1998) ; Revoir Freud, pour une autre approche en psychanalyse (2000) ; Les Carnets d’Urbain de Valsère (2001) ; Un siècle pour rien, le Moyen-Orient arabe de l’Empire ottoman à l’Empire américain (2002) ; Vergers d’exil (2004) ; Une tutelle coloniale, le mandat français en Syrie et au Liban, écrits politiques de Robert de Caix (2006).

  • Georges Corm, Pensée et politique dans le monde arabe. Contextes historiques et problématiques, XIXe-XXIe siècle - 27/04/15

    Cet ouvrage, publié aux éditions La découverte, naît à l’heure des préjugés et des catégorisations schématiques produites tant par l’Occident que l’Orient sur la pensée arabe, confondue avec les principes d’une civilisation islamique qui tente de s’imposer dans la définition d’une identité pour ces peuples en quête de repères. Pour pallier à la méconnaissance des riches facettes de la culture de cette aire géographique, Georges Corm, économiste et historien libanais, professeur d’université et consultant auprès de divers organismes internationaux, s’engage par son analyse à rendre compte de l’abondante diversité de la pensée arabe à travers la présentation détaillée de très nombreux penseurs qui ont marqué l’histoire littéraire et philosophique. L’auteur rend particulièrement compte de cette pensée dans les rapports qu’elle a établis avec trois grandes questions qui s’imposent à elle à partir du XIXe siècle : le retard historique du monde arabe, son sous-développement et son incapacité à construire une nation moderne, souveraine, respectée. En partant des premiers penseurs du monde arabe, et en rendant leur juste influence aux poètes préislamiques dans la constitution d’une culture arabe jusqu’à aujourd’hui, l’auteur revient sur l’histoire d’une culture et d’une pensée que les aléas des bouleversements historiques et géopolitiques a fragmentée, divisée, plongée dans le gouffre de profondes inégalités qui ont brouillé les codes de son identité.

  • Soliman le Magnifique, bande dessinée de Julien Loiseau, Clotilde Bruneau, Esteban Mathieu, Christian Pacurariu - 22/04/15

    Personnage mythique, Soliman le Magnifique a marqué l’histoire de l’Empire ottoman, mais également celle du Moyen-Orient. Si l’histoire et le personnage sont connus, les Editions Glénat et Fayard en proposent une nouvelle lecture, en bande dessinée : on retrouve le mythe et la justesse historique dans une présentation ludique.

  • L’esclavage en terres d’Islam (VIIe-XVIe siècles) - 26/12/14

    La pratique de l’esclavage fut monnaie courante dans le monde au moins jusqu’au XIXe siècle. Toutefois, chaque société l’organisait et la régulait de manière spécifique, en fonction de critères aussi bien politiques qu’économiques, religieux et idéologiques. L’étude de ce fait particulier qu’est l’esclavage permet donc de mieux comprendre les structures d’une société – en ce cas, celle de l’Orient médiéval. L’esclavage y fut en effet une pratique constante, concernant des milliers de personnes, permettant aux élites de disposer d’une domesticité obéissante et efficace, et qui fut également à la source d’un immense commerce, très lucratif.

Les clés du Moyen-Orient est un site d’information sur l’histoire et l’actualité du Moyen-Orient. Selon la ligne éditoriale du site : « Comment l’histoire explique l’actualité », les évènements actuels du Moyen-Orient sont ainsi replacés et analysés dans leur contexte historique. Ces expertises scientifiques, réalisées par des professeurs d’université, des docteurs, des chercheurs, des militaires et des membres du secteur privé, sont publiées dans les rubriques « Repères historiques », « Analyse de l’actualité », « Portraits et entretiens » et « Infos culture ».

Découvrez les rubriques et articles rédigés par des specialistes du Moyen-Orient
Portraits historiques
Portraits contemporains
Entretiens
Analyses historiques
Historiques des Etats du Moyen-Orient
Dates anniversaire


Les pays traités : Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Autres pays, Azerbaïdjan, Bahrein, Egypte, Emirats Arabes Unis, Empire ottoman, Etats-Unis, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Koweit, Liban, Libye, Libye, Maroc, Méditerranée, Oman, Palestine, Qatar, Soudan, Syrie, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Yémen
© Les clés du Moyen-Orient - Mentions légales - Design : Katelia - Réalisation : Gaiaservice